Solaria augmente ses bénéfices de 15% au premier semestre pour atteindre 50 millions d’euros

Elle investira 2 600 millions d’euros au cours des trois prochaines années pour se développer en Europe.

MADRID, 28 sept. (CALPA PARIS) –

Solaria a enregistré un bénéfice net de 50,1 millions d’euros au premier semestre, ce qui représente une augmentation de 15% par rapport à la même période de l’année précédente, a annoncé la société.

Les revenus du groupe d’énergies renouvelables pour la période janvier-juin ont totalisé 99,6 millions d’euros, soit une hausse de 32 % par rapport au premier semestre 2022.

L’excédent brut d’exploitation (Ebitda) à la fin du premier semestre s’est élevé à 89 millions d’euros, en hausse de 31%, tandis que le résultat opérationnel (Ebit) s’est établi à 73,25 millions, en hausse de 29%.

L’entreprise a souligné que l’augmentation des chiffres est due au respect du plan d’entreprise,  » qui se traduit par une plus grande production d’énergie grâce aux nouvelles installations connectées « , ainsi qu’à l’optimisation des coûts, qui  » implique une amélioration progressive et substantielle des résultats « , en plus de la croissance enregistrée au cours des dernières années.

Dans le cadre de son plan stratégique, Solaria prévoit d’investir 2 600 millions d’euros en Europe au cours des trois prochaines années. La société dispose actuellement de 3 083 mégawatts (MW) en exploitation et en construction.

PPA’ AVEC ENDESA POUR 10 ANS POUR 126 MW.

Le groupe a également signé un nouveau contrat d’achat d’électricité avec Endesa pour une capacité de 126 MW.

A lire aussi  La startup Webel clôture un tour de table de 2,1 millions d'euros pour accélérer son expansion

Cet accord, qui débutera en janvier 2024 et aura une durée de 10 ans, présente une amélioration de prix de 40 % par rapport au dernier AAE signé par Solaria.

La société d’énergie solaire photovoltaïque a déjà signé 1,5 gigawatts (GW) avec des acteurs nationaux et internationaux de premier plan.

En termes de coûts de construction, l’entreprise a indiqué que le prix des modules a chuté de manière drastique, avec une baisse de 40 %.

COMMENCE SES ACTIVITÉS EN ALLEMAGNE ET SE DÉVELOPPE EN ITALIE ET AU PORTUGAL.

Solaria a également poursuivi sa diversification géographique et a accéléré son expansion internationale en Europe. Ainsi, elle dispose déjà d’un portefeuille de projets de 2,5 GW en Italie, avec l’objectif d’atteindre 5 GW d’ici 2030.

Au Portugal, elle a obtenu plus de 500 MW, soit 50 % de l’objectif qu’elle s’est fixé pour le pays d’ici à 2030. Elle a également déjà commencé ses activités en Allemagne, où elle a identifié de nouvelles opportunités pour 5,6 GW.

Cette semaine, la société a signé un accord-cadre de 1,7 milliard d’EUR avec la Banque européenne d’investissement (BEI) pour financer un portefeuille de 5,6 GW de projets photovoltaïques en Espagne, principalement en Italie et au Portugal. Grâce à cet accord, la société a sécurisé ses besoins de financement pour les trois prochaines années.

Parallèlement, Solaria a signé avec la BEI et Banco Santander le premier prêt au titre de ce financement-cadre, d’un montant total de 515 millions d’EUR, pour la construction de 24 centrales photovoltaïques en Espagne, d’une capacité installée totale de 1,08 GW.

Auteur/autrice

A lire aussi  Goldman Sachs réduit sa participation dans Indra à 2,33 %, contre 8,35 % précédemment.