Un ouvrier du secteur métallurgique à Guipúzcoa gagne 30 % de plus par heure qu’un ingénieur à Lleida.

MADRID, 16 juil. (CALPA PARIS) –

Un ouvrier du secteur métallurgique de Guipúzcoa gagne plus de 30 % de plus par heure qu’un ingénieur de Lleida, selon le rapport « Négociations collectives dans la métallurgie en 2022 » élaboré par l’association patronale du secteur, Confemetal, qui met en évidence la dispersion des salaires inclus dans les différentes conventions provinciales de la métallurgie.

En effet, les ingénieurs travaillant dans le secteur de la métallurgie dans jusqu’à quinze provinces espagnoles sont moins bien payés à l’heure qu’un ouvrier de Guipúzcoa, la province qui rémunère le mieux cette catégorie de travailleurs.

Concrètement, un ouvrier de l’industrie métallurgique travaillant à Guipúzcoa est payé 14,44 euros de l’heure, un montant supérieur à ce que reçoivent les ingénieurs de Lleida (11,05 euros), Cáceres (11,24 euros), Cuenca (11,44 euros), Badajoz (12 euros) et Jaén (12,10 euros) pour chaque heure travaillée, Jaén (12,10 euros), Ciudad Real (12,47 euros), Orense (12,63 euros), Lugo (12,64 euros), Murcia (12,71 euros), Soria (13,30 euros), Castellón (13,41 euros), Almería (13,65 euros), Las Palmas de Gran Canaria (13,69 euros), Salamanca (14,04 euros) et Zaragoza (14,19 euros).

Confemetal explique que tous ces montants sont basés sur les tableaux des conventions collectives provinciales de la sidérurgie de 2022 et que, pour les calculer, on prend en compte le salaire de base, le salaire collectif, les suppléments et certaines primes, comme le transport. D’autres éléments de rémunération, tels que ceux correspondant aux circonstances spécifiques d’un emploi, aux heures supplémentaires ou à l’ancienneté, ne sont pas pris en compte.

Selon ce rapport, dans le secteur de la métallurgie, le salaire horaire par heure travaillée dans la catégorie des anciens ouvriers s’établit en moyenne à 10,39 euros en 2022, contre 10,2 euros en 2021.

A lire aussi  Les prix de gros en Allemagne ont baissé de 2,9 % en juin, leur plus forte baisse depuis 2020

Par ailleurs, toutes les catégories professionnelles parmi les quatre analysées dans cette étude (ancien ouvrier, ouvrier, administratif et ingénieur diplômé) ont vu leur salaire horaire augmenter par rapport à 2021. Le salaire horaire moyen national par heure travaillée est de 11,31 euros pour le compagnon, contre 11,1 euros l’an dernier ; 11,76 euros pour l’agent administratif (11,5 euros en 2021) et 15,8 euros pour l’ingénieur (15,3 euros en 2022).

GUIPÚZCOA, LA PROVINCE QUI PAIE LE PLUS DANS TOUTES LES CATÉGORIES.

Il existe de nombreuses différences entre les provinces en ce qui concerne les salaires horaires de chaque groupe. Le Guipúzcoa et la Navarre sont les provinces qui paient le mieux les métallurgistes (respectivement 14,44 et 14 euros de l’heure) et Cuenca, Cáceres et Lleida le moins (8,51, 8,55 et 8,55 euros de l’heure).

En ce qui concerne les ingénieurs, Guipúzcoa, Girona et Cantabria sont les provinces qui les rémunèrent le mieux, avec des salaires horaires de 24,7, 23,01 et 21,81 euros, respectivement. À l’autre extrémité, on trouve Lleida (11,05 euros) et Cáceres (11,24 euros de l’heure).

Dans la catégorie des ouvriers, Cáceres (9,42 euros de l’heure) et Lleida (9,47 euros) affichent les chiffres les plus bas, contrairement au Guipúzcoa et à la Navarre, où ils gagnent le plus, avec 16,05 et 15,06 euros de l’heure, respectivement.

Enfin, dans la catégorie administrative, le Guipúzcoa et la Navarre sont également les plus rémunérateurs (17,44 et 15,06 euros de l’heure, respectivement). À l’opposé, Lleida (9,28 euros) et Cáceres (9,38 euros) affichent les salaires horaires les plus bas.

A lire aussi  Les nuitées dans les appartements et les campings ont augmenté de 3,7 % jusqu'en août, dépassant les chiffres d'avant la pandémie.

Auteur/autrice