L’Ibex 35 est en hausse de 0,3 % à l’aube et reprend le chemin des 9 300 points grâce au rapport sur l’emploi américain.

MADRID, 4 août (CALPA PARIS) –

L’Ibex 35 a commencé la séance de vendredi avec une hausse de 0,27%, ce qui a porté le sélectif à 9.332,18 points, dans l’attente de la publication du rapport sur l’emploi américain.

Après avoir clôturé la journée d’hier sur une baisse de 0,23 %, enchaînant cinq séances de baisse, sa pire série depuis début décembre 2022, le sélectif madrilène a retrouvé la barre des 9 300 points, les investisseurs restant dans l’attente des résultats d’entreprises, la grande majorité d’entre elles étant cotées sur le marché continu.

En début de séance, les plus fortes hausses de l’Ibex 35 ont été enregistrées par Meliá Hotels (+1,28%), IAG (+0,94%), Banco Sabadell (+0,87%) et Grifols (+0,86%), tandis qu’à l’inverse, les plus fortes baisses ont été enregistrées par Indra (-3,07%), Cellnex Telecom (-0,94%), Merlin Properties (-0,65%) et Colonial (-0,64%).

Plus précisément, Indra a informé la Commission espagnole des valeurs mobilières (CNMV) tôt dans la matinée qu’elle avait conclu un accord avec Bain Capital Private Equity pour acquérir une participation de 9,5% dans le capital social de l’entreprise basque de moteurs d’avions ITP Aero pour 175 millions d’euros, qui sera exécuté dans les semaines à venir.

Les principales bourses européennes ont ouvert vendredi avec des résultats mitigés : Londres et Francfort étaient en baisse de 0,18% et 0,07%, respectivement, tandis que Milan était stable et Paris en hausse de 0,16%.

A l’ouverture de la bourse, le prix du baril de Brent, référence pour le Vieux Continent, progressait de 0,13% à 85,25 dollars, tandis que le brut texan s’établissait à 81,73 dollars, en baisse de 0,22%.

A lire aussi  FCC gagne 256 millions d'euros au premier semestre, soit une hausse de 13 %, et augmente son chiffre d'affaires de 20,5 %.

Sur le marché des changes, l’euro face au dollar s’établit à 1,0949 « billet vert », tandis que la prime de risque espagnole oscille autour de 106,3 points de base, le taux d’intérêt demandé sur l’obligation à 10 ans s’établissant à 3,658%.

Auteur/autrice