Airtificial remporte deux contrats de génie civil au Pérou pour près de 1,4 million d’euros

Il s’agit d’accords avec l’OHLA et le gouvernement du Pérou sur la durabilité environnementale et sociale.

MADRID, 25 sept (CALPA PARIS) –

Airtificial a obtenu deux contrats de génie civil au Pérou par l’intermédiaire de sa division Inypsa Civil Works pour un montant de près de 1,4 million d’euros, a informé lundi la Commission nationale espagnole du marché des valeurs (CNMV).

Le premier contrat, signé avec OHLA pour près d’un million d’euros, s’inscrit dans le cadre du Plan intégral de contrôle des inondations élaboré par l’Autorité pour la reconstruction avec changement (ARCC), une entité du gouvernement péruvien, et a une durée de six mois.

L’entreprise a expliqué que le premier contrat comprend la conception de la construction des solutions intégrées pour le ravin d’Aluvión.

Le second accord, conclu avec le gouvernement du Pérou pour un montant d’environ 400 000 euros, comprend l’étude et l’analyse technique de la sécurité de trois barrages, la proposition ultérieure de dispositions visant à améliorer les mesures de confinement et à couvrir les risques existants, ainsi que des cours pour le transfert de connaissances et d’ingénierie spécifique aux experts locaux.

Ce second contrat a également une durée de six mois et son objectif principal, comme Airtificial l’a détaillé, est l’inspection technique de trois barrages, à savoir Gallito Ciego, Tinajones et San Lorenzo.

Le PDG d’Airtificial, Guillermo Fernández de Peñaranda, s’est félicité de cette annonce, car « ces nouveaux contrats renforcent le positionnement de l’unité commerciale d’infrastructure sur un marché et des projets similaires à ceux sur lesquels elle a travaillé ces dernières années ».

A lire aussi  Rovi gagne 66,6 millions d'euros au premier semestre, soit 17 % de moins, et lance un programme de rachat d'actions.

Il a également souligné qu’il s’agit de projets de génie civil avec une composante sociale et environnementale « importante », car ils visent à protéger un grand pourcentage de la population andine des problèmes environnementaux qui s’aggravent en raison du changement climatique.

Auteur/autrice