Alibaba demande la cotation de sa filiale logistique Cainiao à la bourse de Hong Kong.

MADRID, 27 sept. (CALPA PARIS) –

Le géant chinois du commerce électronique Alibaba a déposé avec succès auprès de la Bourse de Hong Kong une demande de scission de sa filiale logistique Cainiao et d’introduction en bourse, dont les modalités n’ont pas encore été finalisées.

Alibaba, qui détient actuellement une participation de 69,54 % dans Cainiao, continuera à contrôler plus de 50 % de sa filiale logistique une fois la scission réalisée, a déclaré la société asiatique dans un communiqué.

L’offre est soumise, entre autres conditions, à l’approbation du comité de cotation de la Bourse de Hong Kong, de la Commission chinoise de réglementation des valeurs mobilières et aux décisions finales du conseil d’administration d’Alibaba et du conseil d’administration de Cainiao.

« Les actionnaires et les investisseurs potentiels de la société doivent être conscients qu’il n’y a aucune garantie que la scission proposée aura lieu ou qu’elle aura lieu quand elle aura lieu », a déclaré Alibaba.

Cainiao, créée en mai 2015, fournit des services et des solutions logistiques aux commerçants et aux marques, aux plateformes de commerce électronique, aux consommateurs et aux entreprises de logistique en Chine et dans le monde entier.

En mars dernier, le géant chinois du commerce électronique a annoncé la plus grande transformation de ses 24 ans d’histoire avec la réorganisation de ses activités en six sociétés, chacune ayant la possibilité de lever des capitaux externes et d’envisager une introduction en bourse.

Ces six groupes d’entreprises sont : Cloud Intelligence ; Taobao Tmall Commerce Group ; Local Services ; Cainiao Smart Logistics ; Global Digital Commerce ; et Digital Media and Entertainment. Chacun de ces six groupes commerciaux a son propre PDG et son propre conseil d’administration.

A lire aussi  La production industrielle retrouve des taux positifs après une croissance de 0,2 % en mai

Auteur/autrice