Amancio Ortega achète une tour d’habitation à Chicago pour 212 millions de dollars

MADRID, le 22 août (CALPA PARIS) –

Le fondateur et principal actionnaire d’Inditex, Amancio Ortega, par le biais de sa société d’investissement Pontegadea, reprend ses investissements immobiliers aux Etats-Unis après avoir acheté une tour à Chicago pour 232 millions de dollars (environ 212 millions d’euros), comme l’ont confirmé à Europa Press des sources familières avec la transaction.

Plus précisément, Ortega, par l’intermédiaire de sa société d’investissement Pontegadea, a acquis cet immeuble de luxe auprès d’Ares Management et de F&F Realty, qui compte 492 appartements répartis sur 45 étages, selon « The Real Deal », qui précise qu’il s’agit de l’immeuble le plus haut de Chicago à l’ouest de l’autoroute Kennedy.

Cette acquisition dans le West Loop est le prix le plus élevé payé pour un immeuble dans le centre de Chicago depuis avant la pandémie, selon « Chicago Business ».

Pontegadea poursuit ainsi ses investissements immobiliers aux Etats-Unis après avoir acheté à la fin de l’année dernière la Kiara Tower, un gratte-ciel de 461 logements de luxe à Seattle pour 324 millions de dollars (environ 305 millions d’euros).

En octobre 2022, le fondateur d’Inditex a conclu l’achat d’un gratte-ciel d’appartements de luxe à New York pour environ 500 millions de dollars, qu’il a payé environ 505 millions d’euros.

À ces actifs s’ajoutent d’autres actifs logistiques aux États-Unis, comme celui acquis en juillet dernier lors de l’achat d’un centre logistique automatisé de Walmart en Californie (États-Unis) pour 109 millions de dollars (98,9 millions d’euros).

L’achat de ce centre logistique en Californie est intervenu un an après que le fondateur de Zara ait fait une première incursion dans la logistique avec l’achat d’une plateforme FedEx dans le Wisconsin (États-Unis) pour environ 825 millions d’euros et d’un second actif logistique, à savoir un centre de distribution à Philadelphie (Pennsylvanie), pour environ 147 millions d’euros.

A lire aussi  La croissance du PIB de la Chine s'est accélérée à 1,3 % au troisième trimestre

Ortega a reçu le 2 mai un total de 1 108,5 millions d’euros pour la première rémunération de l’année à verser par Inditex à ses actionnaires, soit la moitié de ce qu’il recevra en dividendes de l’entreprise galicienne cette année.

Concrètement, l’homme d’affaires recevra cette année 2 217 millions d’euros de dividendes de la société, contre 1 718 millions d’euros l’année dernière.

Le fondateur d’Inditex investit une partie des dividendes qu’il reçoit de l’entreprise textile dans le secteur immobilier par l’intermédiaire de sa société d’investissement Pontegadea Inmobiliaria.

Ortega possède la plus grande société immobilière espagnole, axée sur l’achat et la gestion de grands immeubles, avec un portefeuille d’actifs immobiliers composé principalement d’immeubles de bureaux, non résidentiels, situés dans le centre de grandes villes en Espagne, au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Asie.

Auteur/autrice