Amper confirme qu’elle négocie un éventuel projet de stockage d’énergie avec EKS

MADRID, 16 oct. (CALPA PARIS) –

Amper a confirmé ce lundi à la Commission espagnole des valeurs mobilières et des échanges (CNMV) qu’elle était en négociation avec EKS pour un éventuel projet de stockage d’énergie, bien qu' »aucune décision d’entreprise n’ait encore été prise ».

Selon le journal El Confidencial, Amper, par l’intermédiaire de sa filiale Elinsa, négocie avec EKS un accord pour développer plusieurs centrales de stockage d’énergie en Galice qui, s’il aboutit, se traduirait par un contrat de quatre ans d’un montant pouvant atteindre 160 millions d’euros, la plus grosse commande de l’histoire d’Amper.

L’entreprise a confirmé au superviseur qu’elle négociait avec EKS un projet de stockage d’énergie, mais a précisé qu' »à ce jour, il n’y a aucune obligation de réaliser un tel projet, et aucune décision n’a été prise par l’entreprise ».

« Il n’y a donc aucune certitude quant à la réalisation du projet », conclut Amper dans sa communication à la CNMV.

Auteur/autrice

A lire aussi  Le PP s'engage à augmenter les revenus agricoles "dès que possible", compte tenu de la situation "difficile" dans les campagnes.