Apple gagne 2,8 % de moins à la fin de son exercice fiscal malgré le chiffre d’affaires record réalisé avec l’iPhone pendant l’été

Le chiffre d’affaires d’Apple a également baissé de 2,8 % au cours de l’année, pour atteindre 360 871 millions d’euros.

MADRID, 3 nov. (CALPA PARIS) –

Le géant technologique américain Apple a enregistré un bénéfice net de 96,995 milliards de dollars (91,320 milliards d’euros) au terme de son exercice fiscal, qui s’étend d’octobre à septembre, soit une baisse de 2,8% par rapport à l’année précédente, selon la multinationale.

Le chiffre d’affaires d’Apple sur l’ensemble de son dernier exercice fiscal est également en baisse de 2,8% sur un an, à 383,285 milliards de dollars (360,871 milliards d’euros), avec des ventes de produits en baisse de 5,7% à 298,085 milliards de dollars (280,677 milliards d’euros) et des ventes de services en hausse de 9% à 85,2 milliards de dollars (80,23 milliards d’euros).

C’est la première fois depuis l’exercice 2019 qu’Apple réduit son bénéfice et son chiffre d’affaires, et ce alors qu’au dernier trimestre de son année fiscale, de juillet à septembre, il a réalisé un chiffre d’affaires record pour cette période grâce aux ventes d’iPhone, avec 43,805 milliards de dollars (41,238 milliards d’euros), soit 2,7 % de plus qu’au même trimestre de 2022.

Sur l’ensemble de son année fiscale, la firme à la pomme a réduit de 2,4 % ses revenus issus des ventes d’iPhone, à 200,583 milliards de dollars (188,89 milliards d’euros), tandis que les ventes de Mac ont chuté de 26,9 %, à 29,357 milliards de dollars (27,645 milliards d’euros), et celles d’iPad de 3,4 %, à 28,3 milliards de dollars (26,65 milliards d’euros).

Sur le plan géographique, Apple a réduit ses ventes au cours de son dernier exercice fiscal dans pratiquement toutes les régions, avec des baisses de 4,2 % dans les Amériques, de 3 % en Europe, de 2,2 % dans la région de la Grande Chine et de 6,6 % au Japon. Ce n’est que dans le reste de la région Asie-Pacifique que les ventes annuelles ont augmenté, de seulement 0,8 %.

BÉNÉFICES EN HAUSSE DE 10,8 % AU DERNIER TRIMESTRE

Entre juillet et septembre, dernier trimestre de son année fiscale, la société de Cupertino (Californie) a réalisé un bénéfice net de 22 956 millions de dollars (21 618 millions d’euros), soit 10,8 % de plus que sur la même période de l’année précédente.

A lire aussi  En choisissant la station-service la moins chère, vous pouvez économiser jusqu'à 24 euros par plein.

En revanche, le chiffre d’affaires du géant technologique a baissé de 0,7 % lors de son dernier trimestre fiscal, à 89,5 milliards de dollars (84,294 milliards d’euros), bien qu’il ait atteint un record historique de revenus de services de 22,314 milliards de dollars (21,016 milliards d’euros), soit 16,3 % de plus qu’au cours du même trimestre de 2022.

« Apple est heureux d’annoncer un trimestre record pour le chiffre d’affaires de l’iPhone et un record historique pour le chiffre d’affaires des services », a déclaré Tim Cook, le PDG de l’entreprise.

« Nous disposons désormais de notre gamme de produits la plus complète à l’approche des fêtes de fin d’année, avec notamment l’iPhone 15 et nos premiers modèles d’Apple Watch neutres en carbone, une étape importante dans nos efforts visant à rendre tous les produits Apple neutres en carbone d’ici 2030 », a ajouté Tim Cook.

Auteur/autrice