Applus améliore son bénéfice d’exploitation de 10,2 % jusqu’en septembre et augmente ses revenus de 8,1 %.

MADRID, 30 oct. (CALPA PARIS) –

Applus a déclaré un bénéfice d’exploitation ajusté de 166 millions d’euros au cours des neuf premiers mois de cette année, soit une augmentation de 10,2 % par rapport à la même période en 2022, a informé lundi la Commission nationale espagnole du marché des valeurs (CNMV).

Le bénéfice ajusté avant impôts d’Applus s’est élevé à 74 millions d’euros, soit 8,4 % de plus que prévu, tandis que le chiffre d’affaires s’est élevé à 1 519 millions d’euros, en hausse de 8,1 % par rapport aux neuf premiers mois de 2022.

Applus a souligné dans un communiqué de presse que la marge bénéficiaire opérationnelle a atteint 10,9 % en septembre, soit 90 points de base de plus qu’au cours de la même période de l’année dernière et 20 points de base de plus que pro forma.

La société a déclaré que l’amélioration de la marge était due à sa stratégie de gestion active du portefeuille et à la forte performance de l’activité sous-jacente.

La société a noté que ses résultats de septembre montrent de bons chiffres « dans toutes les divisions, avec une croissance organique du chiffre d’affaires à un chiffre ».

Applus, qui prévoit également de bons résultats pour le dernier trimestre de l’année, a confirmé ses prévisions annuelles de croissance organique à un chiffre et d’augmentation de la marge d’exploitation ajustée de plus de 60 points de base par rapport à la marge rapportée l’année dernière.

Joan Amigó, PDG d’Applus, a souligné les  » bons résultats  » du troisième trimestre, avec une contribution positive de toutes les divisions et une augmentation de la marge du groupe de 10,9 %.

A lire aussi  L'Espagne évoque ses relations bilatérales avec le Maroc et appelle à la coopération économique et au leadership des femmes

Il a également souligné le succès de l’attribution du contrat de
pour l’inspection technique de véhicules en Arabie Saoudite, tout en annonçant que l’entreprise étend sa présence géographique dans le secteur avec un nouveau contrat en Assam (Inde).

Dans le même ordre d’idées, Amigó a souligné que l’entreprise est « sur le point » de lancer ses premières opérations de contrôle technique de véhicules en Chine, et qu’elle a renouvelé « avec succès » son contrat au Pays basque pour une période de dix ans.

Auteur/autrice