Applus+ augmente de près de 6 % en bourse après la présentation de l’offre publique d’achat d’Apollo pour 1,226 milliard d’euros

MADRID, 30 juin (CALPA PARIS) –

Le cours de l’action Applus+, qui ce vendredi a été suspendu pendant quelques heures en raison de l’offre publique d’achat (IPO) faite par le fonds américain Apollo pour 1,226 milliard d’euros, a clôturé la journée avec une hausse de 5,85% et ses actions à 9,86 euros, ce qui représente une augmentation de 8,35% par rapport au vendredi de la semaine précédente.

À cet égard, la suspension préventive de la cotation d’Applus+ annoncée par la Commission espagnole des valeurs mobilières et des changes (CNMV) a été effectuée avant l’ouverture du marché et a été levée à 13 heures, peu après que l’offre publique d’achat d’Apollo a été rendue publique.

Plus précisément, le prix de l’offre publique d’achat du fonds américain pour 100 % d’Applus+ a été fixé à 9,5 euros par action en espèces, soit un montant total de 1 226,2 millions d’euros.

Le prix de l’action Applus+ est donc déjà supérieur au prix offert par le fonds américain dans son offre publique d’achat.

La contrepartie offerte, soutenue par une garantie bancaire du même montant, représente une prime de 2,3 % par rapport au prix de l’action Applus+ à la clôture de la bourse le 28 juin 2023, dernier jour de bourse avant le dépôt de la demande d’autorisation de l’offre (9,29 EUR).

Ce prix représente également une prime de 36,8% par rapport au cours moyen pondéré en volume des actions d’Applus pendant l’année précédant le dépôt de la demande d’autorisation de l’offre (6,94 euros) et de 24,8% par rapport au cours moyen pondéré en volume des actions de la société pendant la période de six mois précédant immédiatement le dépôt de la demande d’autorisation de l’offre (7,61 euros).

A lire aussi  Les prix industriels ont encore baissé en avril, à 4,5 %, et sont négatifs pour le deuxième mois consécutif.

L’efficacité de l’offre sera soumise, entre autres conditions, à une acceptation minimale d’au moins 96.805.600 actions Applus, représentant 75% de son capital social avec droit de vote.

SOUTIEN DU CONSEIL D’ADMINISTRATION ET RETRAIT DE LA COTE

En outre, l’offre, qui est soumise aux approbations pertinentes de la concurrence et du Conseil des ministres, bénéficie du soutien du conseil d’administration d’Applus, qui a exprimé son engagement à coopérer avec Apollo dans le cadre de l’offre. L’intention du fonds américain est de retirer les actions d’Applus+ de la cote.

Selon la CNMV, Apollo, qui a créé la société ad hoc Manzana Holdco dans le but de lancer l’offre publique d’achat, la contrepartie sera ajustée à la baisse si l’entreprise verse un dividende à ses actionnaires au préalable.

Par exception, Apollo a pris en compte pour la détermination du prix de l’offre le dividende approuvé par l’assemblée générale des actionnaires d’Applus le 8 juin 2023 à 0,16 EUR par action (soit pour un montant maximum de 21,73 millions EUR) qui sera payable le 6 juillet 2023.

En conséquence, le prix de l’offre publique d’achat ne sera pas ajusté à la baisse en raison du paiement du dividende susmentionné.

Bien qu’il s’agisse d’une offre publique d’achat volontaire, Apollo prévoit de fournir un rapport d’évaluation préparé par KPMG Asesores en tant qu’expert indépendant afin de s’assurer que la contrepartie est équitable, ce qui devra être ratifié par la CNMV.

APOLLO FAIT LE PREMIER PAS

L’annonce de l’offre publique d’achat d’Apollo sur Applus, société basée en Espagne, présente dans plus de 65 pays et employant plus de 26 000 personnes, intervient dans un contexte, depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine et la hausse des taux d’intérêt, où l’entreprise figure dans la plupart des pools d’analystes comme candidate à une offre publique d’achat qui la retirerait de la cote.

A lire aussi  Le Cesce a gagné 75,1 millions en 2022, soit 2,7 % de plus, et présente son plan pour les années à venir

Dans ce scénario, des entités telles qu’Apollo, le premier investisseur, Apax et un consortium formé par I Squared et TDR seraient en train de sonder la possibilité d’acquérir la société.

Auteur/autrice