Après deux mois de baisse, la sécurité sociale compte 10 462 affiliés étrangers en septembre

MADRID, 17 oct. (CALPA PARIS) –

Le système de sécurité sociale a gagné en moyenne 10 462 affiliés étrangers en septembre, soit 0,4 % de plus que le mois précédent, de sorte que le neuvième mois de l’année se termine avec 2 686 990 travailleurs immigrés inscrits dans le système.

Avec l’augmentation de septembre, le nombre moyen d’affiliés étrangers reprend sa tendance à la hausse après avoir perdu respectivement 3 365 et 18 712 cotisants en juillet et en août.

Sur le nombre total de travailleurs étrangers à la fin du mois de septembre, 55,6 % étaient des hommes et 44,4 % des femmes, selon le ministère de l’inclusion, de la sécurité sociale et des migrations.

En termes corrigés des variations saisonnières, l’affiliation des étrangers à la sécurité sociale a augmenté en septembre de 11 914 cotisants (+0,4 %), pour atteindre un total de 2 669 101 employés, soit 479 680 de plus qu’avant l’arrivée de la pandémie.

Au total, les travailleurs étrangers représentaient 12,9% du nombre total de personnes affiliées à la Sécurité sociale à la fin du mois de septembre en valeurs corrigées des variations saisonnières.

Sur le nombre total de travailleurs étrangers affiliés à la fin du neuvième mois de l’année, 881 774 étaient originaires de pays de l’UE (32,8%) et 1 805 216 de pays tiers (67,2%). Les groupes les plus importants de travailleurs étrangers étaient originaires de Roumanie (337 765), du Maroc (309 639), d’Italie (182 757), de Colombie (171 982) et du Venezuela (146 126).

En outre, le système compte 65 946 membres originaires d’Ukraine, soit 18 687 de plus qu’en janvier 2022 (+39,5%), avant le début de la guerre menée dans le pays par la Russie.

A lire aussi  Le gouvernement approuve un prêt de 10,004 millions d'euros à la sécurité sociale pour le paiement des pensions.

La majorité des travailleurs ukrainiens travaillant en Espagne, soit environ 87 %, sont des salariés et 13 % sont des travailleurs indépendants.

L’année dernière, l’affiliation moyenne des travailleurs étrangers a augmenté de 230 971 personnes employées, ce qui, en termes relatifs, représente une augmentation de 9,4 %.

LES INSCRIPTIONS ÉTRANGÈRES DANS L’ENSEIGNEMENT AUGMENTENT GRÂCE À LA RENTRÉE SCOLAIRE

Par régime, la majorité des étrangers sont inclus dans le régime général, qui a clôturé le mois de septembre avec 2 253 419 affiliés étrangers, soit 83,9 % du total et 0,3 % de plus qu’en août.

Pour sa part, le régime spécial des travailleurs indépendants (RETA) a clôturé le mois de septembre avec 427 801 cotisants étrangers, soit 0,6 % de plus que le mois précédent. Parmi eux, 14,9 % sont de nationalité chinoise, suivis par les Roumains (10,9 %) et les Italiens (9 %).

Au sein du régime général, les secteurs qui ont gagné le plus de cotisants étrangers en septembre, en termes relatifs, sont l’éducation (+21,7%), portée par la rentrée scolaire, et l’agriculture, l’élevage et la pêche (+6,8%).

En revanche, les baisses les plus importantes ont été enregistrées dans les activités des ménages en tant qu’employeurs (-7,4%) et dans l’administration publique (-6,6%).

Le régime spécial agricole (qui fait partie du régime général) a gagné 5,3 % d’étrangers de plus que le mois précédent, tandis que le régime des ménages a enregistré 1 % de contributeurs étrangers de moins qu’en août.

Par communautés autonomes, l’inscription moyenne des étrangers a augmenté en septembre dans dix d’entre elles et a diminué dans sept autres, principalement en Catalogne (-6 322 cotisants) et dans les îles Baléares (-3 310). Les plus fortes augmentations mensuelles, en termes absolus, ont été enregistrées en Andalousie (+7.424 cotisants) et à Madrid (+6.926).

A lire aussi  Le salaire annuel brut a augmenté de 4,6 % en 2022 pour atteindre 25 353,22 euros, son plus haut niveau depuis 2008.

Auteur/autrice