Atocha et Chamartín restent ouverts toute la nuit en raison de la suspension du trafic entre Madrid et Valence.

MADRID, 13 (CALPA PARIS)

Adif a informé que les gares madrilènes de Chamartín et d’Atocha resteront ouvertes jusqu’aux premières heures de la matinée après la suspension des trains à grande vitesse reliant Madrid et la Communauté valencienne, une situation qui a retenu les passagers pendant des heures.

Des sources de l’Adif ont signalé qu’à Chamartín « un dispositif d’information continue d’informer les passagers sur la situation de la ligne à grande vitesse Madrid-Levante » et que la gare « restera ouverte pendant la nuit pour accueillir les passagers qui en ont besoin ». À Atocha, un salon restera également ouvert au premier étage pour les passagers arrivant d’Albacete sur le réseau conventionnel.

Les heures d’ouverture de certains établissements de restauration de la gare de Chamartín ont également été prolongées pour répondre aux besoins des voyageurs. Concrètement, la cafétéria  » Navelgas  » prolongera ses heures d’ouverture de 22h00 à 00h00, et  » Coffe And Bakery  » restera ouvert jusqu’à cette heure. Le matin, l’ouverture se fera à 6h30.

En ce qui concerne les travaux de réparation, Adif précise que les travaux de réparation de la caténaire « se poursuivront toute la nuit, ce qui signifie que le trafic sur la ligne ne sera pas rétabli cet après-midi ».

Une panne qui a privé de tension un tronçon de voie à Monteagudo de las Salinas (Cuenca) a provoqué l’interruption de tout le service de trains à grande vitesse reliant Madrid et la Communauté valencienne, certains trains remplis de passagers étant restés bloqués sur les voies pendant des heures.

A lire aussi  Amancio Ortega achète une tour d'habitation à Chicago pour 212 millions de dollars

Depuis 11h56, la voie est hors tension et les services de l’écartement standard Madrid – Levante sont affectés. La circulation des trains Iryo, Ouigo, Avlo et AVE a été interrompue, selon Adif et Renfe.

L’administrateur des infrastructures ferroviaires a précisé qu’à 8h20, un incident de déviation s’est produit à Monteagudo, où un train Renfe Alicante-Ourense est retourné à Albacete pour emprunter une autre voie.

A 8h47, il y a eu un problème de manque de tension dans la caténaire sur la voie 1 entre Monteagudo et Albacete. Un train Ouigo Valence-Madrid a été arrêté à Monteagudo en attendant qu’un autre train en provenance de Madrid transfère les passagers. Entre-temps, le trafic se poursuit sur la voie 2 entre Monteagudo et Albacete.

Les premières analyses suggèrent que la cause de l’absence de tension est la rupture de plusieurs travées caténaires, causée par le recul du train Renfe.

Auteur/autrice