Atresmedia gagne 71,5 millions d’euros jusqu’en septembre, soit 4,4 % de moins, mais augmente ses revenus de 1,8 %.

MADRID, 19 oct. (CALPA PARIS) –

Atresmedia a obtenu un bénéfice net de 71,5 millions d’euros au cours des neuf premiers mois de l’année, un chiffre inférieur de 4,4 % à celui de la même période de 2022, a informé jeudi la Commission nationale du marché des valeurs (CNMV).

La société audiovisuelle a également indiqué que les revenus nets d’Atresmedia ont progressé de 1,8 % entre janvier et septembre de cette année, atteignant 666,4 millions d’euros, par rapport aux 654,4 millions enregistrés au cours de la même période de 2022.

Parallèlement, l’excédent brut d’exploitation (Ebitda) du groupe de médias s’est élevé à 110,3 millions d’euros au mois de septembre, contre 116,6 millions d’euros au cours des neuf premiers mois de 2022, soit une baisse relative de 5,4 %.

Atresmedia a également indiqué que son bénéfice d’exploitation (Ebit) à la fin du mois de septembre s’élevait à 96,8 millions d’euros, soit 6,5 % de moins que les 103,5 millions d’euros de la même période de l’année dernière.

La position financière nette du groupe de médias est positive de 20,1 millions d’euros, s’améliorant de 43,9 millions d’euros par rapport à la fin décembre 2022. Atresmedia réitère son objectif de  » maintenir des marges opérationnelles similaires à celles des dernières années « .

Concernant la situation financière, elle continue de considérer comme  » raisonnable  » une estimation de la dette financière nette à fin 2023  » inférieure à 50 millions d’euros, compte tenu du versement du solde du dividende au titre de 2022 et du versement prévisible d’un acompte sur dividende au titre de l’année en cours en décembre prochain « . En juin, un solde de dividende a été versé correspondant à la distribution des résultats 2022, à raison de 0,22 euro par action en brut, pour un montant total de 49,5 millions d’euros.

A lire aussi  CCOO et CSIF appellent à la première grève de la sécurité sociale le 7 septembre en raison du manque de ressources

AUDIOVISUEL ET RADIO

Son activité audiovisuelle a enregistré un chiffre d’affaires de 618,9 millions d’euros, contre 609,3 millions d’euros sur la même période l’année dernière, soit une hausse de 1,6 % par rapport aux neuf premiers mois de 2022. De même, son activité radio a augmenté ses revenus de 4,9% à 54,3 millions d’euros.

Les recettes publicitaires nettes du Contenu Audiovisuel ont augmenté de 0,6% à 533,2 millions d’euros au cours de la période considérée. Ces revenus comprennent tous les revenus publicitaires provenant de la commercialisation d’espaces dans les médias dans lesquels le Groupe intervient (TV linéaire, TV connectée, Atresplayer, canaux numériques, marketing d’influence, sites web propres et médias éditoriaux tiers).

En ce qui concerne la production et la distribution de contenus audiovisuels, Atresmedia a gagné un total de 58,8 millions d’euros de janvier à septembre 2023, contre 50,3 millions d’euros l’année précédente, soit une croissance de 16,8%, « principalement grâce aux ventes de contenus internationaux, aux revenus B2C et B2B de la plateforme SVOD Atresplayer et à l’activité Cinéma », selon la société.

Enfin, les autres revenus, qui comprennent principalement les événements, les licences, les droits d’édition et les ventes de la plateforme de voyage Waynabox (intégrée au groupe en mars dernier), s’élèvent à 27,5 millions d’euros, contre 29,4 millions d’euros en 2022, soit une baisse de 6,5 %.

Auteur/autrice