Iberdrola investit 3 millions d’euros dans le groupe norvégien Kyoto et contrôle 12,8% de son capital.

MADRID, 22 juin (CALPA PARIS) –

Iberdrola investit 3 millions d’euros dans le groupe norvégien Kyoto et contrôle 12,8% de son capital à travers son programme « startups », selon l’entreprise espagnole.

Iberdrola devient ainsi un investisseur stratégique et un partenaire commercial de l’entreprise spécialisée dans les batteries thermiques afin d’accélérer la décarbonisation, selon un communiqué.

Avec cette étape, l’entreprise avance dans sa stratégie de fournir aux clients industriels des solutions pour décarboniser leur demande de chaleur, qui représente plus de 50 % des besoins énergétiques finaux de l’industrie.

Fernando Matei, responsable mondial de la décarbonisation industrielle chez Iberdrola, a déclaré que l’alliance avec Kyoto constituait une nouvelle étape dans la mission de décarbonisation de l’économie par le biais de l’électrification.

Pour sa part, Camilla Nilsson, PDG du groupe Kyoto, a déclaré qu’ils travaillaient déjà sur plusieurs projets commerciaux spécifiques pour les clients d’Iberdrola et qu’ils s’attendaient à obtenir des résultats positifs sous peu.

Outre Iberdrola, la société de gestion de l’énergie thermique Spirax-Sarco investira également dans la société norvégienne.

Cette participation d’Iberdrola permettra à Kyoto d’accroître sa présence en Espagne, où un tiers de ses effectifs et « une bonne partie » de ses fournisseurs sont déjà basés.

Auteur/autrice

A lire aussi  Le prix de l'électricité grimpe à 74,45 euros/MWh ce lundi.