Aura Pay obtient la licence d’établissement de paiement de la Banque d’Espagne

MADRID, le 23 mai (CALPA PARIS) –

La « fintech » Aura Pay a reçu une licence de la Banque d’Espagne pour opérer en tant qu’établissement de paiement, ce qui lui permettra d’effectuer des transactions à hauteur de 36 millions d’euros par an, a indiqué l’entreprise mardi dans un communiqué.

« Le fait que notre plateforme soit reconnue comme entité de paiement ouvre la porte à des transactions plus faciles, plus sûres et plus abordables pour tous les migrants résidant en Espagne et dont les familles ont besoin de ces transferts pour pouvoir faire face aux dépenses de base telles que l’éducation, l’alimentation ou le logement », a déclaré Jesús Javier Guevara, PDG et fondateur d’Aura Pay.

De cette manière, la plateforme pourra commencer à offrir des services de transfert de fonds aux résidents espagnols vers des destinations en Amérique latine. La commission variera entre 3 et 5 % des montants envoyés et les pays de destination disponibles dépendront des alliances conclues par l’entreprise avec d’autres entités.

Pour l’instant, Aura Pay ne permet d’envoyer des fonds que vers la République dominicaine, dont l’Espagne est le deuxième pays émetteur de fonds, derrière les Etats-Unis, avec 41 millions d’euros par an.

La fintech a clôturé un tour d’amorçage de 530 000 euros en avril 2022 pour démarrer ses activités. En décembre, elle a ouvert un nouveau tour de table dans le but de lever deux millions d’euros supplémentaires pour financer son expansion en Colombie ou au Pérou.

Auteur/autrice

A lire aussi  Les pays de l'UE envisagent de généraliser l'interdiction de l'iPhone 12 décrétée par la France en raison d'un rayonnement excessif