Banco Santander et Mapfre reçoivent le « feu vert » d’Economía pour commercialiser des prêts hypothécaires inversés


Archive – Piso, pisos, vivienda, viviendas, viviendas, casa, casas, alquiler, compra, hipoteca, hipotecas, euribor, construcción, grúa. – CALPA PARIS – Archive

MADRID, 11 sept. (CALPA PARIS) –

Banco Santander et Mapfre ont obtenu ce lundi l’autorisation du ministère de l’Économie et de la Transformation numérique pour commercialiser l’hypothèque inversée à travers le véhicule financier de crédit Santander Mapfre Hipoteca Inversa, E.F.C.

Selon les informations fournies par Mapfre dans un communiqué de presse ce lundi, suite à cette autorisation, l’entreprise commune avancera dans les procédures de commercialisation de l’hypothèque.

Le produit devrait être commercialisé avant la fin de l’année 2023, et sera vendu exclusivement à travers les réseaux d’agences Santander et Mapfre en Espagne.

Les services de la concurrence de la Commission européenne ont approuvé en avril 2022 l’entreprise commune entre Banco Santander et Mapfre, qui opérera en tant qu’institution de prêt financier pour développer les prêts hypothécaires inversés.

Bruxelles a décidé que la fusion proposée ne soulevait pas de problèmes de concurrence, étant donné que les activités des deux entreprises n’occupent pas une position pertinente lorsqu’elles sont combinées.

QU’EST-CE QU’UNE HYPOTHÈQUE INVERSÉE ?

L’hypothèque inversée est un produit financier conçu pour que les personnes âgées puissent obtenir un complément de revenu grâce à leur logement, sans en perdre la propriété ou le droit d’usage.

Il s’agit d’un type particulier de prêt hypothécaire destiné aux personnes âgées de plus de 65 ans, disposant d’un bien immobilier non grevé, qui leur permet d’obtenir des liquidités à partir de leur patrimoine immobilier sans perdre la propriété du logement, dont elles peuvent jouir jusqu’à leur décès. Le produit peut être complété par une assurance de rente qui garantit le même niveau de revenu à vie.

A lire aussi  Le chiffre d'affaires d'Orange Espagne au premier semestre a augmenté de 2,47 % pour atteindre 2,321 milliards d'euros.

Auteur/autrice