Bankinter commence à expérimenter ChatGPT pour un usage interne et privé

MADRID, 17 juil. (CALPA PARIS) –

Bankinter a décidé de lancer un test pilote avec ChatGPT, en l’intégrant pour que les employés puissent l’utiliser en interne et en garantissant la confidentialité grâce à l’utilisation de son propre nuage, comme l’indique un communiqué.

Ce premier essai pilote sera réalisé en intégrant un chatbot dans l’application Teams. Pour l’instant, seul un petit nombre d’employés y a accès, mais l’intention de la Banque est de tester progressivement ses capacités dans les différents domaines de la Banque et son évolutivité, dans le but de l’étendre en tant qu’outil à toutes les filiales de Bankinter.

Il s’agit d’une version commerciale de ChatGPT qui fonctionne sur le nuage privé Azure (technologie d’informatique en nuage de Microsoft), de sorte que les employés peuvent travailler avec les données internes de la banque en toute sécurité.

Parmi les domaines d’application possibles, Bankinter précise qu’il sera possible de comparer des documents, de disposer d’un support pour l’analyse de textes, de rédiger certaines communications internes ou destinées aux clients, de traduire ou de résumer de grands volumes d’informations, entre autres utilités. L’institution financière souligne que tout cela sera toujours supervisé par les professionnels de la banque.

Auteur/autrice

A lire aussi  L'Italie ouvre la procédure de sélection des conseillers juridiques et financiers pour la vente de Monte dei Paschi di Siena