Bruxelles reconnaît la « vaca de Extremadura » comme indication géographique protégée

BRUXELLES, le 18 août (CALPA PARIS) –

La Commission européenne a reconnu ce vendredi la « vaca de Extremadura » comme une nouvelle indication géographique, qui garantit la qualité au consommateur et les droits collectifs sur le produit à tous les producteurs de l’aire géographique.

Cette viande provient des principales races bovines élevées en Estrémadure et Bruxelles reconnaît que la production est basée sur un système extensif de dehesa, qui permet d’atteindre des niveaux élevés de bien-être animal.

Les niveaux de stress pendant la production sont beaucoup plus faibles et, en général, les temps de lactation sont respectés, selon l’exécutif européen, qui souligne que cela confère au produit ses caractéristiques uniques. Avec cette décision, l’UE maintient 1650 produits agricoles et d’élevage.

Auteur/autrice

A lire aussi  Les sociétés espagnoles cotées en bourse ont versé 60 % de dividendes en moins en septembre, soit 38 millions d'euros.