Calviño confirme que le gouvernement approuvera demain la prolongation de la réduction de la TVA sur les produits alimentaires de base

MADRID, 26 juin (CALPA PARIS) –

La première vice-présidente du gouvernement et ministre de l’Économie et de la Transformation numérique, Nadia Calviño, a confirmé lundi que le Conseil des ministres approuvera mardi le décret-loi royal visant à proroger certaines mesures anti-crise qui expirent le 30 juin.

Bien qu’elle n’ait pas voulu révéler le contenu du règlement en attendant son approbation par le Conseil des ministres, Mme Calviño a insisté sur le fait que la baisse de la TVA sur les aliments de base et le soutien aux transports publics sont deux des mesures « qui seront maintenues » si les prix sont « supérieurs à ce qui est raisonnable ».

« Nous attendons les données sur les prix pour le mois de juin, que nous ne connaîtrons qu’à la fin du mois, et jeudi nous aurons la première avance. Mais nous pouvons constater que les prix des denrées alimentaires restent élevés. C’est pourquoi nous pensons qu’il faut la maintenir, mais toujours en fonction de l’évolution des prix dans les mois à venir », a-t-il souligné.

Interrogé sur l’opportunité d’étendre la réduction de la TVA à la viande et au poisson, le premier vice-président a souligné que le prix du poisson a baissé au cours du dernier mois.

« Ce que nous constatons, c’est que les prix évoluent d’une manière telle qu’il est opportun d’étendre les (réductions de TVA) que nous avons déjà mises en place. Ce que nous avons fait au premier semestre, c’est baisser la TVA, ce qui est subordonné ou conditionné à l’évolution des prix des denrées alimentaires et c’est la ligne que nous devons suivre en général, des mesures qui s’adaptent aussi automatiquement que possible à la façon dont l’économie réagit », a-t-il expliqué.

A lire aussi  M. Álvarez estime qu'El Corte Inglés traverse l'une de ses "périodes les plus prometteuses" et que son avenir est "passionnant".

Mme Calviño, dans des déclarations faites à RNE et rapportées par Europa Press, a également affirmé que, bien que le gouvernement ait été sélectif dans les aides anti-crise, ces mesures devront être  » de plus en plus chirurgicales « , et elle n’a pas voulu dire si l’aide au diesel professionnel sera prolongée dans le décret de demain.

La ministre de l’Économie espère que l’inflation continuera à baisser dans les prochains mois, de sorte que les mesures anti-crise adoptées par le gouvernement cesseront d’être nécessaires « petit à petit ».

Auteur/autrice