CCOO et UGT appellent à deux jours de grève en mai dans le secteur du papier, du graphisme et de la photographie.

MADRID, 16 mai (CALPA PARIS) –

CCOO et UGT ont appelé à deux journées de grève les 30 et 31 mai dans les entreprises concernées par la convention collective nationale des arts graphiques, de la manipulation du papier, du carton, de l’édition et des industries auxiliaires, selon CCOO.

Un rassemblement est également prévu à Madrid le 17 mai à 9h30 devant le siège du Service interconfédéral de médiation et d’arbitrage (Sima), avec des délégués du secteur venus de tout le pays.

CCOO dénonce « l’irresponsabilité » de la représentation patronale, son « manque de respect » pour les près de 90.000 personnes travaillant dans le secteur et l’absence d’accords pour réduire la journée annuelle de travail, réglementer la retraite partielle, simplifier la structure salariale, augmenter la prime de nuit et prévoir une augmentation des salaires, comme l’a déclaré le secteur public du Papier, du Graphisme et de la Photographie de la Fédération des Services aux Citoyens de CCOO.

Le secteur a également souligné que « l’intransigeance du patronat » à la table des négociations, mise en place en octobre dernier, l’a conduit à déclencher cette grève, alors que les progrès réalisés au cours des premières réunions « auraient pu conduire à un accord rapide et nécessaire pour le secteur ».

Cependant, après avoir proposé de clôturer l’accord lors de la réunion du 19 avril, les représentants des employeurs ont « fait marche arrière et l’ont retiré » lors de la réunion du 4 mai, selon CCOO.

Auteur/autrice

A lire aussi  L'inflation de la zone euro s'est ralentie à 5,3% en juillet, au plus bas depuis janvier 2022, mais l'inflation de base reste soutenue