Colgate-Palmolive a gagné 669,2 millions d’euros au troisième trimestre, soit une hausse de 14,6 %.

Le bénéfice des neuf premiers mois de l’année s’élève à 1.495 millions d’euros, en baisse de 11,1%.

MADRID, 27 oct. (CALPA PARIS) –

L’entreprise de produits d’hygiène Colgate-Palmolive a clôturé le troisième trimestre avec un bénéfice net attribuable de 708 millions de dollars (669,2 millions d’euros), soit une augmentation de 14,6% par rapport à la même période de l’année dernière, a annoncé l’entreprise vendredi.

Le chiffre d’affaires de la société entre juillet et septembre a été de 4,915 milliards de dollars (4,645 milliards d’euros), soit une augmentation de 10,3%.

Sur ce chiffre, les produits de soins personnels, bucco-dentaires et domestiques ont contribué à hauteur de 3 857 millions de dollars (3 645 millions d’euros), tandis que 1 058 millions de dollars (1 000 millions d’euros) ont été générés par la division des aliments pour animaux de compagnie (Hill’s). Ces chiffres sont respectivement supérieurs de 7,6 % et de 21,3 % à ceux du troisième trimestre 2022.

Par zone géographique, l’Amérique latine représente 24,3% des ventes de Colgate-Palmolive, l’Amérique du Nord 20,1%, l’Europe 14,8%, l’Asie-Pacifique 13,9%, l’Afrique-Eurasie 5,4% puis Hill’s 21,5%.

Le coût des produits vendus au cours du trimestre s’est élevé à 2 038 millions de dollars (1 926 millions d’euros), en hausse de 6,9 %, tandis que les frais de vente, généraux et administratifs ont augmenté de 11,5 % pour atteindre 1 822 millions de dollars (1 722 millions d’euros). Les coûts totaux ont atteint 3 886 millions de dollars (3 673 millions d’euros), en hausse de 10,8 %.

Le bénéfice cumulé de Colgate-Palmolive au mois de septembre est tombé à 1,582 milliard de dollars (1,495 milliard d’euros), tandis que le chiffre d’affaires était de 14,507 milliards de dollars (13,711 milliards d’euros), en baisse de 11,1% et en hausse de 8,8%, respectivement.

A lire aussi  L'entreprise énergétique allemande RWE a gagné 2,632 milliards d'euros au premier semestre, soit près de trois fois plus que l'année précédente.

« La dynamique de notre activité et la solidité de nos résultats et de nos flux de trésorerie nous confortent dans l’idée que nous mettons en œuvre les bonnes stratégies pour atteindre nos objectifs financiers en 2023 et créer de la valeur à long terme pour nos actionnaires », a déclaré Noel Wallace, président-directeur général de Colgate-Palmolive.

Pour l’ensemble de l’année 2023, Colgate-Palmolive a relevé ses prévisions à une croissance du chiffre d’affaires net de 6 à 8 % en raison de l’expansion de l’activité d’aliments pour animaux de compagnie, bien qu’il y ait un léger impact négatif dû à un taux de change défavorable. Les estimations précédentes tablaient sur une augmentation de 5 à 8 %.

Auteur/autrice