EiDF vend des actifs et des contrats pour 53 installations photovoltaïques à Finlight Corporate pour 26 millions ¤.

MADRID, 11 août (CALPA PARIS) –

EiDF a communiqué ce vendredi à BME Growth la vente à Finlight Corporate, société détenue par Brookfield, des actifs corporels et des contrats PPA (contrats cédés) d’un total de 53 installations photovoltaïques d’autoconsommation industrielle, dont 32 sont entièrement construites et en production et 21 sont en cours de construction, avec une prévision d’achèvement moyenne de 45 jours, atteignant un montant total de transaction de près de 26 millions d’euros.

La puissance totale des installations vendues s’élève à 56.746 kilowatts (KW) et le montant de la transaction s’élève à 20,7 millions d’euros pour la vente des actifs et à 5,26 millions d’euros pour les contrats EPC à signer entre l’acheteur et EiDF pour l’achèvement de la construction des installations en cours de développement.

Les parties ont considéré que toutes les conditions et, par conséquent, la réalisation du contrat seront achevées dans un délai maximum de 90 jours à compter de la date de signature. La vente susmentionnée devrait entraîner une dépréciation des créances et un investissement financier avec des sociétés du groupe d’environ 4 millions d’euros.

Le contrat comporte un certain nombre de conditions suspensives telles que la remise par les vendeurs à l’acquéreur des autorisations
nécessaires pour que l’acheteur puisse demander aux administrations publiques compétentes le traitement et/ou l’autorisation du transfert de propriété des permis en faveur de l’acheteur conformément à la réglementation applicable.

De même, il est établi que les vendeurs remettent à l’acheteur l’autorisation et la demande de certificats d’exonération fiscale dûment signés et que l’acheteur effectue un processus de diligence raisonnable de conformité avec les réglementations applicables.
L’acheteur effectue une vérification de la conformité des vendeurs.

A lire aussi  Le coût de la main-d'œuvre augmente de 5,8 % au deuxième trimestre et les salaires atteignent leur niveau le plus élevé depuis 23 ans

Auteur/autrice