El Corte Inglés tiendra une réunion le 21 juillet après avoir annoncé un bénéfice record de 870 millions d’euros et une hausse des ventes.

MADRID, 19 juin (CALPA PARIS) –

El Corte Inglés devrait tenir son assemblée générale des actionnaires le 21 juillet après avoir présenté un bénéfice net record de 870 millions d’euros en raison d’éléments extraordinaires, augmenté ses ventes de 22,5 % et placé sa dette financière nette à 2 295 millions d’euros, le niveau le plus bas de ces 15 dernières années.

Concrètement, le groupe présidé par Marta Álvarez réunira ses actionnaires pour examiner et approuver ses comptes après avoir clôturé l’exercice 2022 (au 28 février 2023) avec un volume global de revenus de 15,327 milliards d’euros, tout en multipliant son bénéfice net par plus de sept.

Ce bénéfice est le plus élevé jamais atteint jusqu’à présent, grâce à des éléments extraordinaires, suite à l’entrée de Mutua dans sa participation avec 8 %, évaluée à 555 millions d’euros, et à la vente de 50,01 % de chacune des deux sociétés qui exercent l’activité d’assurance d’El Corte Inglés pour 550 millions d’euros, en plus de la vente d’actifs et de biens immobiliers.

L’excédent brut d’exploitation (Ebitda) a atteint 951,4 millions d’euros, soit une augmentation de 18,3 % par rapport à l’année précédente, accompagnée d’une croissance de la rentabilité.

Le groupe attribue cette amélioration à la bonne marche des affaires, à l’optimisation des coûts et aux succès de gestion, qui lui ont permis de consolider le chemin de la croissance et d’atteindre les bénéfices les plus élevés de ces dernières années, malgré la situation économique, l’effet de l’inflation et des taux d’intérêt sur les familles et l’impact négatif du prix élevé de l’énergie.

A lire aussi  La capitale est élue meilleure destination européenne pour le tourisme de rencontre pour la sixième année consécutive

Dans ce contexte, le bénéfice net récurrent a atteint 207 millions d’euros, en hausse de 72% et le plus élevé de ces dernières années, malgré le poids de l’augmentation de 150 millions d’euros du coût de l’énergie.

Concrètement, l’assemblée générale traitera de l’approbation des comptes annuels, du rapport de gestion et de la proposition d’application du résultat correspondant à l’exercice clos le 28 février 2023, dûment audité.

De même, les actionnaires approuveront probablement la gestion du conseil d’administration au cours de l’exercice clos le 28 février 2023, et discuteront également de la ratification des opérations d’achat et de vente effectuées au cours de l’année avec des actions propres, telles que publiées lundi dans le Journal officiel du Registre du commerce (Borme).

Parmi les autres points à l’ordre du jour de l’assemblée générale figurent la nomination, la réélection ou la révocation, le cas échéant, des membres du conseil d’administration et la fixation du nombre de membres, l’approbation de la rémunération du conseil d’administration et l’autorisation de l’acquisition dérivée d’actions propres et de la vente d’actions propres.

Auteur/autrice