Elon Musk reprend son trône de personne la plus riche du monde

MADRID, 1er juin (CALPA PARIS) –

Le PDG de Tesla et propriétaire de Twitter, Elon Musk, est à nouveau la plus grande fortune du monde, selon l’indice des milliardaires de Bloomberg, après la chute de 2,64% du cours de l’action du groupe LVMH hier, qui a délogé l’homme d’affaires français Bernard Arnault à la deuxième place de la liste.

Selon le classement des milliardaires, la fortune attribuée à Elon Musk atteindrait 192 milliards de dollars (179,691 milliards d’euros), en hausse de 1,98 milliard de dollars (1,853 milliard d’euros) lors de la dernière session et plus de 55 milliards de dollars (51,474 milliards d’euros) jusqu’à présent en 2023.

Dans le cas de Bernard Arnault, selon les données de l’indice, sa fortune estimée serait d’environ 187 milliards de dollars (175,012 milliards d’euros), avec une baisse de 5,25 milliards de dollars (4,913 milliards d’euros) au cours de la dernière journée, mais une augmentation de plus de 24 milliards de dollars (22,461 milliards d’euros) depuis le début de l’année.

Lors de la séance de mercredi, les actions du groupe de luxe français LVMH, contrôlé à plus de 48% par la famille Arnault, ont clôturé en baisse de 2,64%, tandis que celles de Tesla, contrôlé à un peu plus de 13% par Musk, étaient en hausse de 1,38%. Jusqu’à présent, en 2023, les actions de LVMH sont en hausse de 17 % et celles de Tesla de 88 %.

Le magnat français Bernard Arnault a dépassé Musk pour la première fois dans la liste des plus grandes fortunes en décembre dernier, coïncidant avec les difficultés de l’industrie technologique en contraste avec la bonne performance du secteur du luxe.

A lire aussi  L'Ibex est presque stable à la mi-séance, mais vise les 9 500 points.

Cependant, avec la perspective d’un ralentissement de l’activité économique en raison de l’impact des hausses de taux des banques centrales et d’une croissance plus lente que prévu en Chine, le dynamisme du secteur du luxe commence à s’estomper, ce qui a fait chuter le cours de l’action de LVMH de 10 % depuis avril dernier.

Auteur/autrice