Endesa développe un « mégaprojet » d’autoconsommation photovoltaïque pour l’université Complutense de Madrid

MADRID, Jun. 16 (CALPA PARIS) –

Endesa, par le biais de sa filiale de services énergétiques Endesa X, développera un programme d’autoconsommation pour l’Université Complutense de Madrid, la plus grande université sur site d’Espagne, avec l’installation de 14 centrales solaires photovoltaïques, a annoncé la société.

Plus précisément, l’entreprise énergétique, qui a remporté l’appel d’offres de l’institution madrilène, prévoit de commencer à travailler sur le projet cet été, ce qui impliquera l’installation de 2 632 modules photovoltaïques sur les toits de plusieurs bâtiments de la Complutense qui permettront une puissance totale de 1,4 mégawatts (MWp).

Ces installations produiront 1 952 mégawattheures (MWh) par an, ce qui évitera l’émission dans l’atmosphère de 428 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent de la capacité d’absorption de 2 569 arbres/an, et contribuera à consolider la position de la Complutense en tant qu’université leader en matière de durabilité en Espagne selon le classement Greenmetric, a ajouté l’entreprise.

L’investissement prévu dans le projet est de 1,3 million d’euros, mais grâce à une formule innovante utilisée par Endesa X, l’Université Complutense de Madrid n’aura pas à faire d’investissement initial, la compagnie d’énergie couvrant le coût de l’installation de la centrale photovoltaïque d’autoconsommation, ce qui permettra à l’université d’utiliser ses ressources pour d’autres initiatives.

Ce type de contrat établit un prix fixe associé à l’énergie produite par les installations d’autoconsommation et stipule qu’Endesa X sera responsable du fonctionnement, de l’entretien et de l’exploitation de l’infrastructure installée pendant les 10 ans de la durée du contrat.

Ce type d’accord permettra à l’institution madrilène d’accroître son niveau de certitude quant à ses coûts énergétiques pendant la durée du contrat. Au bout d’une décennie, l’université gérera entièrement son installation photovoltaïque.

A lire aussi  L'Association européenne des pilotes (ECA) soutient Sepla dans la défense du droit de grève

Auteur/autrice