GCO (Catalana Occidente) et les syndicats conviennent d’un plan prévoyant jusqu’à 488 départs volontaires assortis de primes d’incitation

MADRID, 7 juillet (CALPA PARIS) –

GCO (Grupo Catalana Occidente) et les syndicats sont parvenus à un accord pour mettre en œuvre un plan qui prévoit jusqu’à 488 départs volontaires, a annoncé l’entreprise dans un communiqué.

Plus précisément, la plupart des syndicats représentant le personnel (CCOO, CGT, UGT et SICO) sont parvenus aujourd’hui à un accord pour mettre en œuvre le plan de départs volontaires incités que le groupe d’assurance avait annoncé en décembre dernier.

Le plan de départs volontaires concerne exclusivement le personnel de structure, sans impact sur la prestation de services, le service à la clientèle et les réseaux de médiation. Jusqu’à 488 employés structurels de l’activité traditionnelle de GCO en Espagne, soit un total de 2 400 employés, seront éligibles au départ volontaire.

Le programme durera un an et demi et encouragera le départ volontaire des personnes les plus proches de la retraite.

L’objectif est de mieux adapter l’organisation à la suite de la fusion des entreprises Seguros Catalana Occidente, Plus Ultra Seguros, Seguros Bilbao et GCO Reaseguros, prévue pour la fin de 2023.

« Le consensus atteint entre la direction de GCO et les représentants des employés intervient après une période de six mois d’information et de consultation, qui s’est déroulée en toute transparence et en garantissant toujours les meilleures conditions et les meilleurs avantages pour le personnel », a déclaré la société.

Le groupe d’assurance a remercié tous les syndicats pour leur collaboration tout au long de ce processus. « La négociation entre les deux parties durant cette période nous a permis de parvenir à un consensus qui garantit des conditions avantageuses pour les employés », conclut le communiqué.

A lire aussi  L'industrie réduit ses ventes de 8,1 % en avril, mettant fin à plus de deux années de hausse

Auteur/autrice