Grenergy réduit son bénéfice de 54 % à 4 millions d’euros en juin, mais double ses ventes et augmente son Ebitda de 8 %.

MADRID, 27 sept. (CALPA PARIS) –

Grenergy a obtenu un bénéfice net de quatre millions d’euros au premier semestre, ce qui représente une baisse de 54% par rapport à la même période de l’année précédente, selon l’entreprise.

Cette baisse des bénéfices par rapport à l’année précédente est principalement due à l’augmentation des charges financières liées à la mise en service de nouvelles installations, ainsi qu’à l’amortissement comptable correspondant.

Cependant, le groupe d’énergies renouvelables a augmenté son chiffre d’affaires de 110 % entre janvier et juin pour atteindre 225,8 millions d’euros, tandis que son excédent brut d’exploitation (Ebitda) a progressé de 8 % par rapport au premier semestre 2022 pour atteindre 21,7 millions d’euros.

Ces améliorations des chiffres de l’entreprise sont le résultat d’une augmentation des ventes d’énergie suite à la mise en service de nouveaux projets, ainsi que de la rotation d’actifs récurrents, en l’occurrence deux projets au Chili totalisant 21,6 mégawatts (MW).

Suite à ces résultats semestriels, le PDG du groupe, David Ruiz de Andrés, a souligné que Grenergy dispose  » d’une solidité financière suffisante, d’une capacité opérationnelle éprouvée et de projets d’investissement suffisants pour faire face à une étape décisive de la croissance de l’entreprise « .

VENTE DU PREMIER JALON DE L’OPÉRATION VALKYRIA ET PROGRÈS.

Au cours de ce premier semestre 2023, la société a également clôturé avec succès la première étape de l’opération Valkyria avec la vente de la totalité du parc éolien de Belinchón, d’une capacité de 150 MW.

À cet égard, la société a indiqué qu’elle s’attend à ce que cette vente soit reflétée dans les états financiers du deuxième semestre de l’année, ce qui se traduira par un produit net de la dette pour Grenergy de 83 millions d’euros.

A lire aussi  Renfe investit un million d'euros dans un système d'information pour les malentendants

Par ailleurs, Grenergy progresse dans la réalisation des prochaines étapes de Valkyria, qui comprend également les centrales photovoltaïques de Tabernas (250 MW), Ayora (172 MW), José Cabrera (50 MW) et Clara Campoamor (259 MW), toutes situées en Espagne.

L’entreprise d’énergie « verte » prévoit de continuer à promouvoir son plan de croissance stratégique dans les trois régions où elle est présente, l’Europe, les États-Unis et l’Amérique latine, avec les fonds obtenus dans le cadre de la vente, qui seront également utilisés pour son engagement dans le stockage de l’énergie.

Grenergy, qui tiendra son premier Capital Markets Day le 21 novembre, a également accumulé des contrats à long terme (PPA) d’une valeur de 2 000 millions d’euros pour des actifs situés en Espagne, au Chili et en Colombie, suite au récent accord d’approvisionnement d’Enel Generación Perú. Elle a également 1,5 gigawatts (GW) supplémentaires en cours de négociation sur ses trois marchés.

Le groupe a terminé la période avec un portefeuille de 15,7 GW en photovoltaïque et 10,7 gigawattheures (GWh) en stockage, grâce à l’avancement des projets dans ses différentes géographies, avec une contribution particulièrement notable de pays comme le Mexique, l’Italie, l’Allemagne et la Pologne.

Auteur/autrice