Indra portera le nombre d’administrateurs à 16 et Pablo Jiménez de Parga représentera Amber Capital.

MADRID, 26 mai (CALPA PARIS) –

Indra augmentera le nombre de sièges de son conseil d’administration de 14 à 16 et nommera deux administrateurs indépendants, María Ángeles Santamaría Martín et Elena García Armada, tandis que Pablo Jiménez de Parga rejoindra le plus haut organe de décision de l’entreprise de technologie et de défense en tant que représentant d’Amber Capital, le fonds dirigé par Joseph Oughourlian, le plus grand actionnaire de Prisa.

C’est ce qu’a annoncé la société, qui présentera ces propositions à l’assemblée générale ordinaire des actionnaires qui se tiendra le 30 juin et qui devrait également ratifier la nomination de José Vicente de los Mozos au poste de PDG.

« Le conseil d’administration d’Indra, présidé par Marc Murtra, a approuvé la présentation à l’assemblée générale ordinaire des actionnaires, prévue pour le 30 juin, de l’augmentation à seize du nombre d’administrateurs. Avec cette augmentation et la nomination de deux administratrices indépendantes, nous serons en mesure de répondre à la nouvelle réalité créée par la nouvelle composition de l’actionnariat de la société et de continuer à nous conformer aux meilleures pratiques de gouvernance d’entreprise », a déclaré la société.

En ce sens, l’entrée de Jiménez de Parga (secrétaire du conseil d’administration de Prisa) dans l’organe décisionnel suprême d’Indra intervient après qu’Amber Capital a augmenté cette semaine sa participation dans la société à 7,239 %, un poids dans l’actionnariat qui donne au fonds la possibilité de revendiquer un siège au conseil d’administration, où un poste était resté vacant suite à la démission d’Axel Arendt après la nomination de De los Mozos au poste de directeur général.

A lire aussi  Cathay Pacific renforce sa présence en Espagne avec une extension à trois vols hebdomadaires

L’entrée d’Amber Capital dans l’organe a déséquilibré le nombre d’administrateurs indépendants et non indépendants, raison pour laquelle il a été décidé d’augmenter le nombre de sièges du conseil à 16, qui, avec la nomination de María Ángeles Santamaría Martín et Elena García Armada, comptera huit administrateurs indépendants et autant d’administrateurs non indépendants.

« Concrètement, la nomination proposée de María Ángeles Santamaría Martín et d’Elena García Armada, si elle est ratifiée par l’assemblée générale, permettra de se conformer à la recommandation 17 du Code de bonne gouvernance, avec au moins la moitié d’administrateurs indépendants sur un total de seize », a déclaré la société.

Dans le même temps, elle renforce l’engagement d’Indra en faveur de la diversité des genres, étant donné qu’elle atteindra une présence féminine de 37,5 % au sein du conseil d’administration, a ajouté la société.

« Si les actionnaires nous soutiennent, nous aurons un conseil d’administration plus grand, plus fort et plus diversifié pour faire face aux défis et aux opportunités passionnants qui attendent Indra et pour répondre aux demandes de nos parties prenantes. Nous construisons un projet d’entreprise plus cohérent et nous avons des raisons précises d’être optimistes », a déclaré le président d’Indra, Marc Murtra.

Le conseil d’administration a également ajouté à l’ordre du jour de l’assemblée générale ordinaire des actionnaires la proposition de nommer Pablo Jiménez de Parga en tant qu’administrateur propriétaire « en réponse à la demande d’Amber Capital ».

Auteur/autrice