Indra renouvelle sa certification ISO 31000 et consolide sa culture de gestion des risques

MADRID, 23 juin (CALPA PARIS) –

Indra a renouvelé sa certification ISO 31000, qui reconnaît son engagement en faveur d’une culture de gestion des risques dans tous ses domaines d’activité, a déclaré la société dans un communiqué de presse.

Indra est ainsi reconnue par Aenor comme une entreprise dont le système de contrôle et de gestion des risques est conforme aux pratiques visant à assurer une gouvernance optimale de tout facteur de risque, y compris les risques financiers et de durabilité.

Cette reconnaissance s’applique aux activités du groupe Indra en matière de conseil, de services et de systèmes pour le transport, la défense, l’énergie, l’industrie et la consommation, les télécommunications et les médias, les services financiers et les clients du secteur public.

Aenor a vérifié que le cadre de référence, développé avec le soutien des parties prenantes et de la direction générale, permet à Indra d’intégrer la gestion des risques dans ses activités et fonctions significatives, principalement dans le processus de gouvernance et de prise de décision de l’organisation.

Plus précisément, Aenor a mis en évidence la maturité et le dynamisme du modèle de gestion actuel mis en œuvre chez Indra. Certaines des initiatives menées dans ce contexte sont l’analyse des risques ESG et de réputation alignés sur le plan de durabilité et la consolidation de la surveillance des risques par des plans d’atténuation ainsi que la surveillance des indicateurs.

Auteur/autrice

A lire aussi  Le gouvernement souligne la nature stratégique de Telefónica et évite de parler d'une éventuelle entrée de SEPI.