Isidro Rubiales remplace Manuel Menéndez au poste d’administrateur délégué d’Unicaja Banco

MADRID, 31 juillet (CALPA PARIS) –

Le conseil d’administration d’Unicaja Banco a décidé de nommer Isidro Rubiales au poste de directeur général en remplacement de Manuel Menéndez, a indiqué la banque dans un communiqué transmis à la Commission nationale du marché des valeurs (CNMV).

La décision de la direction de la banque andalouse a été prise au terme d’un processus qui a duré plusieurs semaines, depuis que Menéndez a été démis de ses fonctions par le conseil d’administration le 1er juin.

Le changement aura lieu une fois que les « autorisations réglementaires correspondantes » auront été obtenues. Unicaja Banco n’a pas indiqué de calendrier indicatif pour cette opération.

Isidro Rubiales s’est donc imposé dans la recherche d’un candidat par la banque. Le nouveau CEO faisait jusqu’à présent partie de la direction générale rattachée au président, c’est-à-dire qu’il était le « bras droit » de l’actuel président exécutif, Manuel Azuaga. Il était chargé du contrôle et des relations avec les superviseurs.

Unicaja a souligné dans une déclaration postérieure à celle envoyée à la CNMV que Rubiales « possède une vaste expérience dans des postes de direction » au sein de l’entité, tels que la stratégie et les relations avec les autorités de surveillance.

Selon la banque, cela « lui confère une large vision stratégique dans la gestion des affaires et une connaissance approfondie de la structure organisationnelle, du fonctionnement et de l’évolution de l’entité ».

Rubiales s’est imposé face aux autres candidats grâce à son profil professionnel et à sa « vaste expérience » dans des domaines « fondamentaux » tels que la gestion de la banque et sa capacité à répondre aux défis posés par la fusion de Liberbank. Ainsi, le futur PDG aura pour mission de donner un élan et une continuité au plan stratégique d’Unicaja afin que l’entité continue d’être une référence dans ses territoires d’origine et maintienne sa trajectoire de « solidité financière ».

A lire aussi  Le gouvernement nomme Nadia Calviño à la présidence de la Banque européenne d'investissement (BEI)

Le dirigeant est titulaire d’un diplôme d’économie et d’études commerciales de l’université de Malaga, avec une spécialisation en finances publiques. Il a plus de 30 ans d’expérience dans le secteur financier. Chez Unicaja, il a occupé divers postes de responsabilité dans les domaines de la comptabilité, du contrôle et de la stratégie. La banque a souligné le « rôle important » joué par Rubiales dans les processus d’intégration menés par Unicaja (Banco Ceiss et Liberbank).

Ce changement à la tête de la banque fait partie du processus de remaniement du conseil d’administration auquel la banque s’est attaquée après sa fusion par absorption avec Liberbank en juillet 2021.

Plus précisément, l’accord de fusion a établi que, dans les deux ans suivant la transaction, c’est-à-dire avant le 30 juillet 2023, le conseil d’administration doit modifier le modèle de gouvernance d’Unicaja Banco, de sorte que le président du conseil d’administration, Manuel Azuaga, abandonne ses fonctions exécutives et que le directeur général, Manuel Menéndez, soit réévalué. En outre, ce nouveau modèle doit être approuvé par la Banque centrale européenne (BCE), qui est l’autorité de surveillance bancaire.

Unicaja a indiqué la semaine dernière qu’elle avait enregistré un bénéfice net attribuable au premier semestre 2023 de 148 millions d’euros, soit une baisse de 13 % par rapport au bénéfice enregistré au cours de la même période de l’année dernière.

Auteur/autrice