La balance des comptes courants affiche un excédent de 16,2 milliards d’euros en mai, grâce aux services.

MADRID, 31 juil. (CALPA PARIS) –

La balance des comptes courants, qui mesure les revenus et les paiements à l’étranger pour l’échange de biens, de services, de revenus et de transferts, a enregistré un excédent de 16,2 milliards d’euros jusqu’au mois de mai, contre un déficit de 2 milliards au cours de la même période de 2022, selon les données publiées lundi par la Banque d’Espagne.

L’évolution de la balance des comptes courants au cours des cinq premiers mois de l’année s’explique par l’amélioration de la balance des biens et services, y compris les revenus du tourisme et des voyages. Cependant, il y a une augmentation du déficit des revenus primaires et secondaires.

Concrètement, la balance des biens et services enregistre un excédent de 24,2 milliards, contre 2,6 milliards un an plus tôt. Dans ce cadre, l’excédent touristique est passé de 16,9 milliards en 2022 à 22 milliards sur les cinq premiers mois de l’année.

Pour sa part, la balance des revenus primaires et secondaires a enregistré un déficit de 8,0 milliards d’euros, contre 4,6 milliards entre janvier et mai de l’année précédente.

Le solde du compte de capital, quant à lui, a augmenté son excédent au cours des cinq premiers mois de l’année pour atteindre 4,4 milliards d’euros, contre 2,7 milliards d’euros l’année précédente.

Ainsi, le solde agrégé du compte courant et du compte de capital, qui détermine la capacité ou le besoin de financement de l’économie espagnole, a atteint un excédent de 20,5 milliards d’euros entre janvier et mai, contre 700 millions au cours de la même période de 2022.

A lire aussi  Mapfre est le neuvième assureur européen, après avoir augmenté ses primes de 10,8 % en 2022.

Les données pour le seul mois de mai montrent un excédent du compte courant de 4 milliards d’euros, contre 2,6 milliards pour le même mois de 2022.

ENTRÉES DE CAPITAUX DE 64,3 MILLIARDS JUSQU’EN MAI

Par ailleurs, au cours des cinq premiers mois de 2023, l’Espagne a enregistré des entrées de capitaux de 64,3 milliards d’euros, contre 10 milliards un an plus tôt.

La sortie ou l’entrée de capitaux est un solde qui résulte de la prise en compte de ce que les résidents espagnols investissent en dehors du pays et de ce que les étrangers dépensent en Espagne au cours de la même période.

Si l’on considère uniquement les données mensuelles et non le chiffre cumulé pour l’année, en mai, les entrées de capitaux se sont élevées à 14,3 milliards d’euros, contre une sortie de 25,1 milliards un an plus tôt.

Auteur/autrice