La Banque d’Israël vendra plus de 28 milliards de réserves pour défendre le taux de change du shekel.


Archive – DOSSIER – 04 décembre 2017, Israël, Tel Aviv : Une vue d’un billet de 50 shekels à Tel Aviv. Photo : picture alliance / Sara Lemel/dpa – Picture Alliance / Sara Lemel/Dp / Dpa – Archive

Suivez en direct les dernières informations sur le conflit israélo-palestinien.

MADRID, 9 octobre (CALPA PARIS) –

La Banque d’Israël a annoncé qu’elle mettrait en œuvre un programme de vente de devises étrangères à hauteur de 30 milliards de dollars (28,34 milliards d’euros) afin de modérer la volatilité du taux de change du shekel et de fournir les liquidités nécessaires au fonctionnement correct et continu des marchés.

Dans un communiqué publié au lendemain de l’offensive du Hamas, l’émetteur israélien a expliqué qu’il interviendrait sur le marché au cours de la période à venir « afin de modérer la volatilité du taux de change du shekel et de fournir la liquidité nécessaire au fonctionnement correct et continu des marchés ».

En plus de ce programme de 30 milliards de dollars, et selon les besoins, la Banque d’Israël s’est engagée à fournir des liquidités au marché par le biais de facilités de swap de marché à hauteur de 15 milliards de dollars (14,17 milliards d’euros).

La Banque a assuré qu’elle continuerait à surveiller l’évolution de la situation, à suivre tous les marchés et à agir avec les outils dont elle dispose si nécessaire.

A lire aussi  DWS conclut un prêt de 38,8 millions d'euros pour financer le développement de logements en Espagne

La valeur du shekel israélien a chuté de plus de 1,6% par rapport au dollar lundi matin pour atteindre un plus bas de 3,9581 shekels pour un billet vert, son niveau le plus faible depuis 2016.

Auteur/autrice