La Chine injecte 12,8 milliards de dollars dans ses banques et réduit les réserves de change obligatoires

MADRID, 1er sept. (CALPA PARIS) –

La Banque Populaire de Chine (PBOC) a effectué ce vendredi une opération de prise en pension par laquelle elle a injecté 101.000 millions de yuans (environ 12.838 millions d’euros) aux banques, qui doivent restituer cet argent dans un délai d’une semaine. Le taux d’intérêt appliqué à cette ligne de liquidité était de 1,80%.

Comme l’a expliqué l’institution dans un communiqué, cette mesure vise à maintenir une liquidité raisonnable et abondante dans le système financier.

La prise en pension consiste en l’achat de titres par la Banque centrale de Chine auprès de ses institutions financières commerciales, avec l’accord de les revendre à l’avenir.

La Banque populaire de Chine a également annoncé vendredi qu’elle réduirait de deux points le taux de réserves obligatoires en devises étrangères pour les institutions financières, le faisant passer de 6 % actuellement à 4 %.

Cette mesure, qui sera appliquée à partir du 15 septembre, vise d’une part à améliorer la capacité des institutions financières chinoises à utiliser des fonds en devises étrangères et d’autre part à stabiliser le yuan, dont les taux de change sont au plus bas depuis 15 ans.

Auteur/autrice

A lire aussi  La campagne de l'impôt sur le revenu entre dans sa dernière ligne droite et la date limite de dépôt des déclarations d'impôts s'achève ce vendredi.