La dette publique atteint un nouveau record en juin et reste à 113 % du PIB

Au cours de l’année écoulée, elle a augmenté de plus de 93 milliards d’euros et dépasse désormais 1,56 trillion d’euros.

MADRID, 17 (CALPA PARIS)

La dette de l’ensemble des administrations publiques a atteint 1 568 milliards d’euros en juin, un nouveau record, après avoir augmenté de plus de 1,7 % sur une base mensuelle, selon les données publiées jeudi par la Banque d’Espagne.

L’année dernière, la dette publique a augmenté de 6,4 %, soit 93 763 millions d’euros de plus, en raison de la baisse des revenus et de l’augmentation des dépenses liées à la crise pandémique, à la guerre en Ukraine et à la hausse des prix.

Avec ce chiffre, la dette s’élevait à 113,1 % du PIB à la fin du deuxième trimestre de l’année, en prenant le PIB nominal des quatre derniers trimestres, selon les calculs de la Banque d’Espagne.

L’augmentation mensuelle de la dette en juin est principalement due à l’accroissement de l’endettement de l’État et, dans une moindre mesure, à celui des communautés autonomes et des conseils locaux. En revanche, la dette de la Sécurité sociale est restée plus ou moins stable au cours du sixième mois de l’année.

Concrètement, en juin, la dette de l’État s’est élevée à 1 396 milliards d’euros, un record historique également, ce qui représente une augmentation de 1,9 % et de 25 654 millions d’euros en un seul mois, alors qu’elle a augmenté de 7,9 % au cours des douze derniers mois.

LA DETTE DES CC.A. ET DES MAIRIES AUGMENTE

A lire aussi  La CNMC autorise la première phase de l'acquisition par Repsol d'une participation de 50 % dans CHC Energía

Au sixième mois de l’année, les communautés autonomes ont également augmenté leur dette par rapport au mois de mai, jusqu’à 327.248 millions d’euros, soit 1.646 millions d’euros de plus (+0,5%), et en glissement annuel, elle a augmenté de 3,3%.

L’endettement de la Sécurité sociale est resté stable en juin, à 106.174 millions d’euros, soit seulement 5 millions de plus qu’en mai, mais au cours des 12 derniers mois il a augmenté de 7%, ce qui signifie qu’il reste à un niveau record.

La Banque d’Espagne explique que l’augmentation de la dette de la Sécurité sociale au cours de l’année écoulée est due aux prêts accordés par l’État à la Trésorerie générale de la Sécurité sociale pour financer son déséquilibre budgétaire.

Enfin, les communes ont enregistré en juin une dette de 23,79 milliards d’euros, soit 0,7 % de plus que le mois précédent, alors qu’elle a augmenté de 4,3 % au cours de l’année écoulée.

Auteur/autrice