La Nouvelle-Zélande laisse ses taux à 5,50 % et met fin à un cycle de 12 hausses consécutives.

MADRID, 12 juil. (CALPA PARIS) –

Le Comité de politique monétaire de la Banque de réserve de Nouvelle-Zélande a décidé de maintenir le taux d’intérêt de référence pour ses opérations à 5,50 %, mettant ainsi fin à près de deux ans de hausse après douze augmentations consécutives du prix de l’argent.

Il s’agit de la première réunion depuis août 2021 au cours de laquelle la banque centrale néo-zélandaise n’a pas relevé le taux de référence, qui a augmenté de 525 points de base depuis octobre 2021.

« Le niveau des taux d’intérêt restreint les dépenses et les pressions inflationnistes comme prévu et requis », a déclaré le Comité dans un communiqué à l’issue de sa réunion, soulignant que le taux d’intérêt de référence devra rester à un niveau restrictif dans un avenir prévisible pour garantir que l’inflation revienne dans la fourchette cible annuelle de 1 % à 3 %, tout en soutenant un emploi durable maximal.

La semaine dernière, c’est la Reserve Bank of Australia, l’organe de décision de la politique monétaire du pays océanique, qui a décidé de maintenir les taux d’intérêt à 4,10 %, à leur plus haut niveau depuis avril 2012, bien qu’elle ait averti que de nouvelles hausses de taux pourraient être nécessaires pour ramener l’inflation dans la fourchette cible dans un délai raisonnable.

L’Australie a augmenté ses taux d’intérêt de 400 points de base depuis mai dernier en réponse à la forte hausse de l’inflation.

Auteur/autrice

A lire aussi  Renfe a déjà vendu plus de 19 000 billets pour ses trains à grande vitesse AVE vers la France au cours de sa première semaine de commercialisation.