La Turquie relève son taux d’intérêt de référence de 750 points de base pour le porter à 25 %.

MADRID, 24 août (CALPA PARIS) –

Le Comité de politique monétaire de la Banque centrale de Turquie, dirigé par le gouverneur Hafize Gaye Erkan, a décidé de relever le taux de référence de 17,5 % à 25 %, son niveau le plus élevé depuis 2004, a annoncé l’institution.

« Le Comité a décidé de poursuivre le processus de resserrement monétaire afin de mettre en place le plus rapidement possible une trajectoire désinflationniste, d’ancrer les anticipations d’inflation et de contrôler la détérioration du comportement des prix », a expliqué l’institution.

La banque centrale turque a ainsi assuré qu’elle déterminerait le niveau du taux d’intérêt de référence de manière à créer les conditions monétaires et financières nécessaires pour assurer une baisse de la tendance sous-jacente de l’inflation et atteindre l’objectif d’inflation de 5 % à moyen terme.

À cette fin, elle a prévenu que le resserrement monétaire « sera renforcé autant que nécessaire », en temps opportun et de manière progressive, jusqu’à ce qu’une amélioration significative des perspectives d’inflation soit réalisée.

En juillet dernier, le taux d’inflation de la Turquie en glissement annuel s’élevait à 47,83 %, contre 38,21 % en juin, mettant fin à une série de huit baisses consécutives de l’indice des prix et s’éloignant considérablement de l’objectif de stabilité à moyen terme de 5 %.

Depuis que Hafize Gaye Erkan a pris ses fonctions de gouverneur de la Banque centrale de Turquie en juin dernier, l’institution a entrepris un changement radical vers l’orthodoxie dans sa politique monétaire avec trois hausses de taux consécutives qui ont augmenté le prix de l’argent de 1 650 points de base, de 8,50 % avant la nomination à 25 % aujourd’hui.

A lire aussi  Les travailleurs de Navantia se réjouissent que le nouveau contrat avec la marine apporte de la "richesse" à la baie de Cadix

Auteur/autrice