L’agriculture évalue les stocks finaux d’huile d’olive à 247 284 tonnes

Ce volume, ajouté à celui importé, assure l’approvisionnement des marchés pendant les premiers mois de la campagne en cours.

MADRID, 13 oct. (CALPA PARIS) –

Les stocks finaux d’huile d’olive après la fin de la campagne 2022/23 s’élevaient à 247 284 tonnes, selon les données du dernier état de la situation du marché de l’huile d’olive du ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation, qui contient les données disponibles le 11 octobre du Système d’information des marchés oléicoles (SIMO), qui recueille des informations mensuelles sur la production, les mouvements et les stocks détenus par les opérateurs du secteur.

De cette manière, avec ce volume de stocks, ainsi que les importations, il sera possible de répondre aux besoins des marchés pendant les premiers mois de la nouvelle campagne 2023/24 -qui a débuté le 1er octobre- et jusqu’à ce que la nouvelle récolte se généralise.

Les premières estimations pour la campagne en cours évaluent la production espagnole à 765 300 tonnes, soit 15 % de plus que l’année dernière, mais toujours 34 % de moins que la moyenne des quatre dernières campagnes.

La dernière avancée du secteur, qui contient des informations sur la clôture de la campagne d’huile d’olive 2022/23, indique que, malgré les faibles niveaux de production, la saison dernière a maintenu un rythme de commercialisation de 83 000 tonnes par mois.

Cette avance reflète également la situation du marché des olives de table, dont la saison commence au début du mois de septembre. Avec des données jusqu’au 30 du mois dernier, la production enregistrée est de 166.498 tonnes.

A lire aussi  La hausse des prix à la production en Allemagne ralentit pour atteindre son niveau le plus bas depuis 2021

Auteur/autrice