L’AIReF estime que le PIB augmentera de 1 % au deuxième trimestre et qu’il aura déjà retrouvé son niveau d’avant la pandémie.

MADRID, 2 juin (CALPA PARIS) –

L’Autorité indépendante pour la responsabilité fiscale (AIReF) estime que l’économie espagnole croîtra de 1 % au deuxième trimestre par rapport au premier, ce qui signifierait que le produit intérieur brut (PIB) sera supérieur au niveau observé à la fin de 2019, avant la pandémie de Covid-19.

Ce vendredi, l’organisme indépendant a mis à jour le modèle de prévision de l’évolution du produit intérieur brut (PIB) en temps réel (MIPred) après la publication des données moyennes d’inscription à la Sécurité sociale pour le mois de mai.

Bien que les données soient préliminaires et seront mises à jour au fur et à mesure de l’intégration de nouveaux indicateurs dans le modèle, l’AIReF indique dès aujourd’hui une estimation du PIB de 1 % en glissement trimestriel pour le deuxième trimestre 2023, ce qui correspondrait à un taux de 2,3 % en glissement annuel.

« Ce taux de 1% impliquerait que l’indice du PIB soit supérieur au niveau observé au quatrième trimestre 2019, avant la pandémie de Covid-19 », anticipe l’organisme présidé par Cristina Herrero.

Le modèle publié ce vendredi incorpore dans l’estimation 28,6% des données du deuxième trimestre 2023 (57,1% avril, 28,6% mai, 0% juin). Parmi les indicateurs en attente de publication ce trimestre figurent les données définitives du PIB de l’INE pour le premier trimestre, la consommation d’électricité et l’indice de production industrielle, entre autres.

Auteur/autrice

A lire aussi  La campagne de l'impôt sur le revenu entre dans sa dernière ligne droite et la date limite de dépôt des déclarations d'impôts s'achève ce vendredi.