L’Ibex progresse de 2 % sur la semaine, sur le point de regagner 9 500 points

Hausse de 0,68% vendredi.

MADRID, 16 juin (CALPA PARIS) –

L’Ibex a clôturé une semaine marquée par les décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) et de la Banque centrale européenne (BCE) avec une hausse de 2% par rapport à vendredi dernier, s’établissant à 9.495 points.

Par rapport à la clôture de la séance de jeudi, l’indice sélectif de la bourse et du marché espagnol a augmenté de 0,68 %.

Si la Réserve fédérale américaine (Fed) a choisi de maintenir ses taux, et la Banque centrale européenne (BCE) de les augmenter de 25 points de base, aujourd’hui la Banque du Japon a également choisi de maintenir sa politique expansionniste et de ne pas appliquer de changements ni dans les taux ni dans son programme de contrôle de la courbe, selon Renta 4.

Parmi les références macroéconomiques, l’IPC de la zone euro a été publié, qui s’est établi à 6,1% en mai, son niveau le plus bas depuis février 2022, tandis que le taux sous-jacent s’est modéré à 5,3% contre 5,6% le mois précédent.

Notamment, ce vendredi est la deuxième « quadruple heure fatale » de l’année, ce qui signifie que les options et les contrats à terme sur les indices et les actions expirent à la fois en Europe et aux États-Unis, ce qui pourrait entraîner une certaine volatilité sur les marchés.

Dans ce contexte, Solaria a mené la sélection (+3,1%), devant Ferrovial SE (+2,17%), Iberdrola (+1,98%), Banco Sabadell (+1,90%), Indra (+1,74%) et Colonial (+1,50%).

De l’autre côté Fluidra (-1.17%), Meliá (-1.16%), Mapfre (-1.02%), Telefónica (-0.90%) et Aena (-0.77%).

A lire aussi  Air Europa annule 15 vols ce lundi en raison de la grève des pilotes.

Tous les grands marchés européens ont clôturé en territoire positif, avec une hausse de 0,41% pour Francfort, de 1,34% pour Paris, de 0,47% pour Milan et de 0,19% pour Londres.

A la clôture de la séance européenne, le Brent était en hausse de 0,12% à 75,73 dollars le baril, tandis que le West Texas Intermediate était en hausse de 0,27% à 70,81 dollars le baril.

Le rendement de l’obligation espagnole à 10 ans a clôturé la journée à 3,386%, contre 3,445% jeudi. Ainsi, la prime de risque contre les obligations espagnoles est tombée à 91,2 points de base, en baisse de trois points.

L’euro s’est déprécié de 0,18% face au dollar à la clôture de la séance européenne, à 1,0926 dollar pour un euro.

Les données sur l’inflation britannique seront publiées mercredi prochain, tandis que les décisions de politique monétaire de la Banque d’Angleterre et de la Banque nationale suisse seront publiées jeudi et les données sur l’activité privée PMI pour la zone euro seront publiées vendredi.

Auteur/autrice