L’arrivée de touristes britanniques en Espagne va s’intensifier ce week-end.

Plus de 4,5 millions de personnes profiteront du jour férié de lundi prochain au Royaume-Uni pour se rendre en Espagne.

MADRID, 25 août (CALPA PARIS) –

L’arrivée de touristes britanniques en Espagne va s’intensifier ce dernier week-end d’août où un total de 4,5 millions de voyageurs britanniques devraient quitter le pays pour se rendre à l’étranger car lundi prochain est un jour férié dans le pays.

L’ABTA, l’association britannique des professionnels du voyage, explique ce pic par le fait que lundi prochain est un jour férié dans le pays, ce qui leur donne un jour de congé supplémentaire. Cela laisse présager une forte demande de la part des citoyens britanniques qui, en dépit de la crise mondiale de l’inflation, ne lésinent pas sur leur budget vacances.

L’été s’annonce chargé pour de nombreux voyageurs britanniques qui ont retrouvé leur niveau de voyage d’avant la pandémie.

Selon l’association britannique, « les destinations offrant du soleil, de la mer et du sable sont plus populaires que jamais », et de nombreux touristes se rendent en Espagne ce week-end (en particulier dans les îles Baléares et Canaries), ainsi qu’en Bulgarie, au Portugal, en Turquie, au Maroc et en Grèce.

L’ABTA a constaté un grand enthousiasme pour les voyages à l’étranger cette année, malgré le fait que l’augmentation du coût de la vie a un impact très important sur les habitudes de vacances des gens.

PLUS DE VACANCES POUR LE MÊME BUDGET.

Au début de l’année, une étude de l’ABTA a montré que les vacanciers envisageaient diverses tactiques pour étirer leur budget vacances, notamment prendre des vacances en dehors des périodes de pointe pour bénéficier d’une offre plus avantageuse (56 %) et réduire d’autres dépenses non essentielles comme manger, aller au cinéma ou acheter des vêtements (54 %), réserver des vacances de dernière minute (47 %) et utiliser l’argent économisé pendant la pandémie pour couvrir le coût de leur voyage (35 %).

A lire aussi  Le prix de l'électricité baisse de 2% ce dimanche, à 132,19 euros/MWh.

« Nous avons constaté une forte demande pour les vacances à l’étranger cette année, de nombreux agents de voyage et tour-opérateurs membres ayant même enregistré des ventes record. La pandémie a mis en veilleuse de nombreux projets de vacances ces dernières années, il est donc clair que les gens considèrent que partir cette année est une priorité absolue et certains sont même prêts à puiser dans leurs économies réalisées pendant la pandémie pour y parvenir », a expliqué Graeme Buck, directeur de la communication de l’ABTA.

Auteur/autrice