Le chiffre d’affaires de Burberry pour le premier trimestre fiscal augmente de 17 %, grâce à la Chine

MADRID, 14 juil. (CALPA PARIS) –

L’entreprise textile britannique Burberry a annoncé une croissance de 17% de ses ventes au détail entre avril et juin, son premier trimestre fiscal, pour atteindre 589 millions de livres sterling (688 millions d’euros), grâce à une augmentation de la demande en Chine et au Japon.

Les ventes des boutiques comparables de Burberry ont augmenté de 18% en glissement annuel au cours du premier trimestre fiscal de la firme textile. En excluant l’impact de la Chine, l’augmentation en glissement annuel a été de 11%.

Dans le même temps, les ventes comparables de Burberry dans la région EMEIA (Europe, Moyen-Orient, Inde et Afrique) ont augmenté de 17 %, tandis qu’elles ont baissé de 8 % dans les Amériques.

« Nous avons bien progressé au cours du trimestre et avons enregistré une croissance du chiffre d’affaires comparable d’un peu moins de 20 %, grâce à la reprise en cours en Chine », a déclaré Jonathan Akeroyd, directeur général de Burberry.

« Bien que nous soyons conscients de l’incertitude de l’environnement macroéconomique, nous sommes confiants dans la réalisation de nos prévisions pour l’année fiscale 24 et à moyen terme », a-t-il ajouté.

Sur la base des taux de change en vigueur, la société prévoit un effet de change négatif de 150 millions de livres (175 millions d’euros) sur son chiffre d’affaires et d’environ 70 millions de livres (82 millions d’euros) sur son bénéfice d’exploitation ajusté.

Auteur/autrice

A lire aussi  Le coût de l'heure travaillée a augmenté de 4,3 % au cours de l'année qui s'est achevée en mars, soit la plus forte hausse depuis Covid.