Le groupe Lactalis réduit son bénéfice de 10,7 % en 2022 en raison de la hausse des coûts et augmente ses ventes de 24,8 %.

Investissement de 24,6 millions en Espagne, le chiffre le plus élevé depuis cinq ans.

MADRID, 28 juil. (CALPA PARIS) –

Le Groupe Lactalis, qui possède les marques Galbani, Président, Puleva, Lauki, Gran Capitán et Flor de Esgueva, a réduit son bénéfice en Espagne de 10,7% en 2022 en raison des prix élevés payés aux producteurs laitiers pour le lait à la source et de l’augmentation des coûts due à l’inflation des ingrédients, de l’énergie, du transport et des matériaux, comme indiqué dans un communiqué.

Plus précisément, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 1 513 millions d’euros en Espagne l’année dernière, ce qui représente une augmentation de 24,8 % par rapport à 2021. Cette augmentation se reflète également dans le nombre de tonnes vendues, qui a atteint 959 069, soit 2 % de plus que l’année précédente.

Malgré le contexte économique actuel, Lactalis est resté engagé dans la croissance en Espagne, où il a investi 24,6 millions d’euros en 2022, soit la plus grande partie de son chiffre d’affaires.
le chiffre le plus élevé des cinq dernières années. Ainsi, depuis 2015, elle a accumulé un investissement de 181 millions d’euros sur le marché domestique.

Sur cette somme, 16,63 millions d’euros ont été investis dans des usines situées dans des villes de moins de 25 000 habitants. Des investissements qui comprennent 1,9 million d’euros pour une meilleure gestion de l’énergie, trois millions d’euros pour la qualité et la sécurité alimentaire et 8,8 millions d’euros pour l’amélioration de la productivité et l’augmentation de la capacité, entre autres aspects.

Lactalis rappelle que le prix du lait au champ a augmenté de 61,46% en moyenne l’année dernière, alors que le prix du lait des marques de fabricants dans les rayons a augmenté de 33,34% et celui des marques de distribution de 38%. Ainsi, ce différentiel entre le prix payé aux agriculteurs par l’industrie et le prix reçu par ceux-ci de la part des distributeurs a été majoritairement supporté par l’industrie elle-même, ce qui a réduit considérablement ses marges.

A lire aussi  En huit mois, Telefónica a attiré 1 000 entreprises dans son centre d'essai technologique "LaCabina".

En effet, l’entreprise a précisé que le prix du lait en rayon a augmenté de 32 centimes en moyenne, dont 26 centimes sont allés aux exploitations.

En ce qui concerne l’énergie, les matériaux ou les ingrédients de base dont l’industrie a besoin pour la production d’aliments laitiers, au cours des douze mois de 2022, le prix de l’électricité en Espagne a augmenté de 57,93% et, au cours des deux dernières années, celui des matériaux tels que le PET, de
105 % ; le PS pour les yaourts et les desserts frais, 102 % ; le papier-carton recyclé (boîtes), 73 % ou le film fromage (LDPE), 90 %.

En 2022, le Groupe Lactalis a collecté 893 millions de litres de lait dans 461 municipalités espagnoles et a collaboré avec 1 703 fermes produisant du lait de vache, de brebis et de chèvre, devenant ainsi un moteur d’emplois indirects dans les zones rurales et un moteur économique et social des tissus locaux.

En Espagne, le groupe emploie actuellement 2 500 personnes, issues de cinq générations différentes et de 19 nationalités. Sur ce total, 1 800 personnes sont employées dans des usines, dont 1 383 dans des villes de moins de 25 000 habitants.
habitants, soit 55% du total.

DURABILITÉ ET ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Malgré le contexte économique défavorable actuel, Lactalis a souligné qu’en 2022, elle a enregistré des « progrès notables » en matière de responsabilité sociale des entreprises, comme le reflète son rapport, qui rend compte des progrès de l’entreprise en matière de durabilité économique, sociale et environnementale, ainsi qu’en matière de nutrition et de bonne gouvernance.

A lire aussi  La Chine clôt l'enquête sur Ant Group en imposant une amende de 904 millions d'euros

Il souligne ainsi, tout au long de la chaîne de valeur, l’amélioration du bien-être animal, en amont, la décarbonisation de l’activité industrielle, lors de la préparation et de la transformation des produits, et la promotion de l’agriculture biologique, en aval.
l’emballage responsable et l’économie circulaire, lors de la mise à disposition des produits aux consommateurs.

Ainsi, en 2022, 98,22% du lait du Groupe Lactalis et 97,27% de ses fermes partenaires sont certifiés en Welfair TM Animal Welfare par Aenor, tandis qu’il réduit de 67,8% ses émissions de CO2 en scope 1 et 2 par rapport à 2019, en étant le pays du groupe au niveau mondial qui a le plus réduit son empreinte carbone, et de 65,36% ses émissions de scope 1 et 2 par tonne de produit fabriqué et a utilisé 50% d’électricité d’origine renouvelable pour la production de fromages, laits, yaourts, crèmes et beurres.

En termes de disponibilité des aliments pour la consommation, d’ici 2022, Lactalis en Espagne a atteint 81 % d’emballages recyclables, 0 % de PVC dans ses emballages et 99 % de papier vierge certifié.

Auteur/autrice