Le marché boursier de Schindler augmente de plus de 6 % après une hausse de 56,4 % du bénéfice semestriel

MADRID, 21 (CALPA PARIS)

Les actions du fabricant suisse d’ascenseurs, d’escaliers roulants et de portes automatiques Schindler sont en hausse de plus de 6 pour cent à la bourse après avoir publié ses résultats vendredi et fait état d’une augmentation de 56,4 pour cent de ses bénéfices pour le premier semestre de l’année.

En conséquence, les actions se négociaient à la clôture en Suisse à 206,80 francs suisses (214,67 euros), en hausse de 6,60 pour cent par rapport à l’ouverture, augmentant ainsi leur valeur de 12,80 francs suisses (13,29 euros).

Les mouvements ont été déclenchés après que Schindler ait enregistré un bénéfice net de 463 millions de francs suisses (481,2 millions d’euros) au premier semestre.

Entre janvier et juin, le chiffre d’affaires s’est élevé à 5,722 milliards de francs suisses (5,947 milliards d’euros), soit une hausse de 7,1 %. La société a expliqué que l’augmentation des revenus dans toutes les régions et lignes d’activité était due à « l’exécution solide du carnet de commandes ».

L’amélioration du chiffre d’affaires a été « particulièrement forte » en Chine, qui avait été durement touchée par les restrictions politiques « Covid-zero » il y a un an. Cependant, le taux de change a été défavorable et a eu un impact négatif « important » de CHF 299 millions (€310.1 millions).

Schindler a vu ses nouvelles commandes chuter de 4,6 % à 5,938 milliards CHF (6,171 milliards €), tandis que les commandes en cours s’élevaient à 9,491 milliards CHF (9,864 milliards €), soit une baisse de 0,6 %. L’entreprise suisse a également indiqué qu’elle comptait 69 737 employés au 30 juin, soit une baisse de 0,4 % en glissement annuel.

A lire aussi  Navantia analyse les "sites stratégiques possibles" compte tenu des prévisions de croissance de l'énergie éolienne en mer.

Au deuxième trimestre, Schindler a gagné 251 millions de francs suisses (260,9 millions d’euros) et a réalisé un chiffre d’affaires total de 2,926 milliards de francs suisses (3,041 milliards d’euros). Ces chiffres sont supérieurs de 65,1 % et de 7,9 % à ceux de l’année précédente. Les entrées de commandes sont restées pratiquement stables à 3 049 millions de francs suisses (3 169 millions d’euros), en baisse de 0,5 %.

« Face à l’affaiblissement des marchés mondiaux et à la pression croissante sur les devises, nous sommes restés concentrés sur le service à la clientèle », a déclaré Silvio Napoli, président-directeur général de Swiss.

Auteur/autrice