Le PIB de la zone euro a augmenté de 0,3% au cours du deuxième trimestre après avoir stagné au cours des trois premiers mois

MADRID, 16 août (CALPA PARIS) –

Au cours du deuxième trimestre 2023, l’économie de la zone euro a progressé de 0,3% par rapport aux trois mois précédents, au cours desquels elle était restée stable, a confirmé Eurostat mercredi.

De son côté, l’Union européenne dans son ensemble a vu son PIB stagner entre avril et juin, après une croissance de 0,2% au premier trimestre de l’année.

En comparaison avec le deuxième trimestre 2022, le PIB de la zone euro a augmenté de 0,6% et celui de l’UE de 0,5%.

Parmi les pays de l’UE pour lesquels les données sont disponibles, le taux de croissance trimestriel le plus élevé a été enregistré en Irlande (3,3%), devant la Lituanie (2,8%) et la Slovénie (1,4%).

En revanche, les plus mauvais élèves du trimestre ont été la Pologne (-3,7%), la Suède (-1,5%) et la Lettonie (-0,6%).

Parmi les grandes économies de l’UE, entre avril et juin, l’Allemagne a stagné, après la contraction de 0,1 % au premier trimestre, tandis que la France a accéléré son expansion de 0,1 % à 0,5 % et qu’en Italie, le PIB a chuté de 0,3 % après avoir augmenté de 0,6 % au premier trimestre.

Dans le cas de l’Espagne, la croissance du PIB au deuxième trimestre s’est modérée à 0,4% contre 0,5% au cours des trois premiers mois de 2023.

Ainsi, la croissance du PIB dans la zone euro a de nouveau été nettement inférieure à celle des États-Unis, qui ont enregistré au deuxième trimestre de l’année une expansion de 0,6 %, soit un dixième de point de pourcentage de plus que la croissance de 0,5 % du premier trimestre.

A lire aussi  Nextil a enregistré un Ebitda de 2 millions au premier semestre de l'année

Auteur/autrice