Le prix de l’huile d’olive a connu une augmentation à deux chiffres pendant 26 mois et coûte aujourd’hui 39 % de plus qu’il y a un an.

MADRID, 11 sept (CALPA PARIS) –

Le prix de l’huile d’olive a accumulé jusqu’en juillet 28 mois consécutifs de hausse d’une année sur l’autre, avec une croissance à deux chiffres au cours des 26 derniers mois, selon les données de l’Institut national de la statistique (INE).

En juillet de cette année, les dernières données collectées par l’organisme dans le cadre des statistiques de l’IPC, le prix de l’huile d’olive était 38,8% plus cher qu’un an plus tôt. Il s’agit de la deuxième plus forte hausse en 21 ans, dépassée seulement par celle d’avril 2022, lorsque le prix de l’huile d’olive a augmenté de 42,5 % en glissement annuel.

Le prix de l’huile d’olive a commencé sa trajectoire ascendante actuelle en avril 2021, lorsqu’une hausse de 2 % en glissement annuel a été enregistrée, qui a été portée à 5 % en mai. Depuis lors, et pendant 26 mois consécutifs, il a connu des taux de croissance à deux chiffres.

Les agriculteurs accusent la sécheresse d’être à l’origine de la hausse des prix de l’huile d’olive. Le manque d’eau a provoqué, pour la deuxième année consécutive, une mauvaise récolte, la production n’ayant pas atteint les niveaux nécessaires pour satisfaire la demande.

Depuis le début de l’année (janvier-juillet), le prix de l’huile d’olive a augmenté de près de 16 %. En valeur mensuelle, son prix a augmenté au cours de six des sept derniers mois. Le dernier chiffre, pour le mois de juillet, montre que l’huile d’olive a coûté aux ménages espagnols 5 % de plus qu’en juin.

LA DÉPENSE MOYENNE DES MÉNAGES EN HUILE D’OLIVE A AUGMENTÉ DE 20 EUROS EN 2022

Selon les données de l’INE, la consommation moyenne d’huile d’olive par ménage s’est élevée à 22,1 litres en 2022, soit le chiffre le plus élevé depuis 2018, lorsque la consommation moyenne était de 22,2 litres par ménage.

A lire aussi  ACS et Acciona construiront deux tunnels de 16 kilomètres en Australie, le plus long de l'État de Victoria.

Ce chiffre est très éloigné des 30,4 litres consommés en moyenne par chaque ménage en 2007, lorsque la crise financière a éclaté.

Pendant la première année de la pandémie, la consommation moyenne d’huile d’olive par ménage était de 20,5 litres, chiffre qui a augmenté au fur et à mesure que l’Espagne revenait à la normale, pour atteindre 22,1 litres en 2022.

Les dépenses moyennes par ménage pour l’huile d’olive ont atteint 97,7 € en 2022, contre 77,6 € en 2021. En d’autres termes, l’année dernière, les ménages ont dépensé en moyenne 20,1 euros de plus pour l’huile d’olive que l’année précédente.

Il s’agit du chiffre le plus élevé depuis 2007, lorsque la dépense moyenne par ménage pour l’huile d’olive s’élevait à 98,9 euros. Entre 2006 et 2022, l’année où les dépenses pour ce produit de base du régime dit méditerranéen ont été les plus faibles a été 2020, première année de la pandémie, où elles ont atteint 65,5 euros en moyenne par ménage.

Auteur/autrice