Le prix mensuel des forfaits de téléphonie, de haut débit et de télévision sera de 4 à 8 % moins cher en 2022.

Le coût mensuel des forfaits de télécommunications se situait entre 42,9 et 77 euros, selon les services contractés.

MADRID, 16 juin (CALPA PARIS) –

Le prix mensuel des offres groupées de télécommunications en Espagne, qui comprennent la téléphonie, la large bande et, dans certains cas, la télévision payante, a baissé de 4 à 8 % en 2022 par rapport à l’année précédente, selon les données de la Commission nationale des marchés et de la concurrence (CNMC).

Ainsi, les « packs » qui comprennent la téléphonie fixe et mobile et le haut débit fixe et mobile, appelés « packs quadruples », ont clôturé l’année dernière avec un prix moyen de 42,9 euros par mois, ce qui représente une réduction de 7,93% par rapport aux 46,6 euros auxquels ils se situaient à la fin de 2021.

Les « quintuple packages », qui comprennent la télévision à péage en plus des services susmentionnés, ont terminé l’année 2022 avec un prix mensuel moyen de 77 euros, soit 3,87% de moins que les 80,1 euros de fin 2021.

Ainsi, les forfaits quadruples sont devenus moins chers, en moyenne, de près de quatre euros par mois (44,4 euros de moins par an), tandis que le prix des forfaits quintuples a baissé d’environ trois euros (environ 36 euros par an).

Les données de la CNMC indiquent également que 40 % des ménages espagnols ont contracté des services de téléphonie fixe et mobile, de large bande fixe et mobile et de télévision payante (quintuple forfait), tandis que 29,8 % ont un quadruple forfait.

Par ailleurs, 14,5% des ménages n’ont souscrit que des services de téléphonie mobile et d’internet, tandis que 5,9% n’ont souscrit que des services de téléphonie. En outre, 9,5% des ménages ont souscrit des contrats « autres combinaisons ».

A lire aussi  Telefónica Europe rachète des obligations pour un montant de 242,4 millions d'euros

« En ce qui concerne la pénétration des services de communications électroniques, la télévision payante a poursuivi sa tendance à la hausse et est désormais présente dans près de 50 % des foyers espagnols. D’autre part, la téléphonie fixe est le seul service qui a perdu des adeptes : sa pénétration s’est élevée à 73,3 %, soit 3,1 % de moins que l’année précédente », a souligné la CNMC.

Selon l’étude de la CNMC, la principale raison pour laquelle les foyers espagnols se sont abonnés à la télévision payante est que l’opérateur la propose en conjonction avec d’autres services de télécommunications (22 %), suivie par l’intérêt pour les chaînes de séries (16,8 %) ou la retransmission d’événements sportifs (14,5 %).

« La fibre est déjà la technologie préférée pour se connecter à l’internet dans notre pays, quelle que soit la taille de la population », ajoute la CNMC.

Auteur/autrice