Le secteur des services espagnol continue de se développer, soutenu par le tourisme et la hausse du SMI, selon le PMI.

MADRID, 5 juin (CALPA PARIS) –

La croissance de l’activité du secteur des services en Espagne s’est maintenue à un rythme soutenu en mai, soutenue par l’augmentation du salaire minimum et des retraites, ainsi que par la reprise du tourisme, selon l’indice des directeurs d’achat (PMI), qui s’est établi à 56,7 points contre 57,9 le mois précédent.

Ainsi, selon l’enquête de mai, l’indice PMI composite de l’Espagne s’est établi à 55,2 points, contre 56,3 le mois précédent, grâce au dynamisme du secteur des services, l’activité manufacturière s’étant à nouveau détériorée au cours du cinquième mois de l’année, avec un PMI de 48,4 points, contre 49 en avril.

Le dernier indice PMI des services indique la septième amélioration mensuelle consécutive de l’activité dans le secteur, où la croissance est restée forte dans l’ensemble, bien que plus faible que les taux observés au cours des deux mois précédents, tandis que les entreprises interrogées ont souligné des conditions de demande plus favorables.

Alors que les entreprises répondent à des niveaux de demande plus élevés et se préparent à lancer de nouveaux projets, les niveaux d’emploi dans le secteur espagnol des services ont augmenté pour le huitième mois consécutif en mai et le taux de création d’emplois est resté fort dans l’ensemble.

« Le secteur des services en Espagne continue de montrer son côté solide, soutenu par l’augmentation du salaire minimum et des pensions d’environ 8 % cette année, un marché du travail résilient et les effets de la reprise qui se font encore sentir dans le tourisme », déclare Cyrus de la Rubia, économiste en chef à la Hamburg Commercial Bank.

A lire aussi  EiDF vend des actifs et des contrats pour 53 installations photovoltaïques à Finlight Corporate pour 26 millions ¤.

Auteur/autrice