Les actionnaires minoritaires de Siemens Gamesa votent cette semaine sur la possibilité de vendre au prix de l’offre publique d’achat.

MADRID, Jun. 11 (CALPA PARIS) –

Siemens Gamesa Renewable Energy tient une assemblée générale extraordinaire ce mardi 13 juin, proposant une réduction de capital qui permettra aux actionnaires minoritaires de vendre leurs actions à l’actionnaire majoritaire du groupe, Siemens Energy, au prix de 18,05 euros par action, conformément au prix appliqué dans le cadre de l’offre publique d’achat (OPA) de retrait de la cote.

Siemens Energy possède environ 98 % des actions de Siemens Gamesa, bien qu’il y ait environ 2,21 % du capital de Siemens Gamesa qui n’appartiennent pas à ce groupe. Par conséquent, cette assemblée extraordinaire a été convoquée pour demander à ces actionnaires minoritaires de voter sur une réduction de capital.

Avec la réduction du capital, les actionnaires minoritaires seraient réduits à zéro, de sorte que Siemens Energy atteindrait 100 %.

Si elle est approuvée par la majorité nécessaire des actionnaires de Siemens Gamesa, à l’exclusion de Siemens Energy, la réduction de capital permettra de racheter les actions de tous ces actionnaires, qui recevront 18,05 euros par action, soit le prix proposé l’année dernière dans le cadre de l’offre publique d’achat volontaire, une opération qui s’est également soldée par la radiation de la société des bourses espagnoles après 22 ans de présence sur les marchés du pays.

Si la réduction de capital n’était pas approuvée, les actions resteraient dans les comptes de dépôt des actionnaires minoritaires, y compris ceux qui ont voté en faveur de la réduction de capital, et tout continuerait comme avant, ces actionnaires détenant des actions non cotées.

ACCORD CADRE DE FINANCEMENT ENTRE LES DEUX ENTREPRISES.

En outre, l’examen et la ratification d’un accord-cadre de financement entre Siemens Gamesa Renewable Energy, en tant qu’emprunteur, et Siemens Energy Finance, en tant que prêteur, seront également abordés lors de la réunion.

A lire aussi  CCOO et CSIF appellent à la première grève de la sécurité sociale le 7 septembre en raison du manque de ressources

Il s’agit notamment d’une opération de financement au titre de l’accord-cadre entre les deux sociétés, Gamesa étant l’emprunteur et Siemens Energy le prêteur, pour un montant de 2,5 milliards d’euros.

Selon la documentation du conseil d’administration, un prêt d’un montant de 250 millions d’euros et deux autres prêts d’un montant de 748 millions d’euros et de 746 millions d’euros, respectivement, ont déjà été réalisés à ce jour dans le cadre de cet accord-cadre de financement.

Auteur/autrice