Les agriculteurs recevront environ 2,5 milliards ¤ d’avances au titre de la PAC à partir de lundi

MADRID, 13 oct. (CALPA PARIS) –

Le ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation avancera, à partir de lundi prochain et jusqu’au 30 novembre, près de 2,5 milliards d’euros aux communautés autonomes qui ont demandé des fonds pour effectuer des paiements anticipés aux bénéficiaires des aides directes de la politique agricole commune (PAC) correspondant aux demandes d’aide présentées en 2023.

Concrètement, cette avance permettra aux agriculteurs et aux éleveurs d’affronter le début de la prochaine campagne agricole dans de meilleures conditions, après les difficultés de la dernière, qui a été très marquée par la sécheresse et les perturbations économiques dérivées de la guerre en Ukraine.

Le reste des paiements directs pour cette campagne PAC doit être payé par toutes les régions à partir du 1er décembre. À l’échéance finale du 30 juin 2024, 4,875 milliards d’euros auront été versés au titre de l’aide directe au secteur.

L’agriculture a rappelé que dans des conditions normales, ce paiement représente une avance de 50 % des paiements directs de la PAC. Cependant, cette année, l’Espagne a demandé à la Commission européenne, qui l’a finalement autorisé, d’augmenter cette avance à 70% dans une campagne marquée par un déficit pluviométrique, entre autres circonstances, dans le but d’apporter une plus grande liquidité aux agriculteurs et aux éleveurs.

Un 70% qui, s’il était utilisé dans sa totalité par l’ensemble des communautés autonomes, représenterait quelque 3.400 millions d’euros d’avances.

Les communautés autonomes qui participent au système de préfinancement des fonds de la PAC, coordonné par le Fonds espagnol de garantie agricole (FEGA), ont communiqué leurs prévisions d’avances pour un montant d’environ 2 500 millions d’euros, dont un peu plus de 1 300 millions d’euros seront versés entre le 16 et le 20 octobre.

A lire aussi  Le gouvernement britannique envisage de renflouer Thames Water après la démission de son PDG

Le Pays basque, qui ne participe pas au système de préfinancement, prévoit également de verser des avances sur les aides directes pour la campagne 2023, tandis que les îles Canaries disposent de leur propre modèle d’aide, le Programme d’options spécifiques pour l’éloignement et l’insularité (POSEI).

PREMIÈRE CAMPAGNE DE PACS 2023-27

Les délais de paiement sont restés les mêmes que les années précédentes, bien que la période de candidature ait été plus tardive que les années précédentes, puisqu’elle a débuté le 1er mars et s’est achevée le 30 juin.

Ainsi, dans cette campagne 2023, des avances peuvent être versées pour l’aide au revenu de base pour la durabilité et ses paiements complémentaires (paiement redistributif et paiement pour les jeunes), les éco-régimes et les aides associées, à l’exception de l’engraissement des veaux et du paiement spécifique pour le coton, qui peuvent être versés à partir du 1er décembre.

Auteur/autrice