Les États-Unis ont créé 187 000 emplois non agricoles en août, mais le taux de chômage est remonté à 3,8 %.

MADRID, 1er sept. (CALPA PARIS) –

L’économie américaine a créé 187.000 nouveaux emplois non agricoles en août dernier, un chiffre supérieur aux 157.000 nouveaux emplois créés en juillet, bien que le taux de chômage ait augmenté de trois dixièmes de point de pourcentage pour atteindre 3,8%, selon les données publiées vendredi par le Département du Travail.

Le marché du travail américain continue ainsi de montrer des signes de vigueur, avec 32 mois consécutifs de création d’emplois, notamment dans les secteurs de la santé, des loisirs et de l’hôtellerie, de l’assistance sociale et de la construction. Bien que le chiffre d’août soit inférieur à la moyenne de 271 000 emplois sur 12 mois, il représente une reprise de l’embauche.

C’est d’autant plus vrai que le ministère du Travail a indiqué qu’il avait révisé à la baisse les données des deux mois précédents, abaissant les chiffres de juin de 80 000 emplois, de 185 000 à 105 000, et ceux de juillet de 30 000, de 187 000 à 157 000. Avec ces révisions, 110 000 emplois ont disparu par rapport à ce qui avait été annoncé précédemment.

Quant au taux de chômage, il s’est établi à 3,8 % en août, contre 3,5 % le mois précédent. Ainsi, le taux de chômage américain a fluctué entre 3,4 % et 3,8 % jusqu’à présent en 2023.

Le nombre de chômeurs a atteint 6,355 millions au huitième mois de l’année, contre 5,841 millions en juillet, dont 1,296 million de chômeurs de longue durée (27 semaines ou plus), qui représentent 20,4 % du total des chômeurs.

A lire aussi  L'Ibex 35 digère la pause de la Fed avec une baisse de 1 %, mais se maintient à 9 500 points.

Parallèlement, le nombre de personnes employées à temps partiel pour des raisons économiques a augmenté de 221 000 pour atteindre 4,221 millions en août. De même, le taux de participation à la population active s’est établi à 62,8 %, soit deux dixièmes de point de plus.

DEMANDES DE PRESTATIONS

Selon les données publiées jeudi, les demandes initiales d’allocations chômage aux États-Unis se sont élevées à 228 000 la semaine dernière, soit 4 000 de moins que le record précédent.

Le nombre de bénéficiaires d’allocations de chômage s’est élevé à 1,725 million au cours de la semaine qui s’est achevée le 19 août, soit 28 000 de plus que la semaine précédente (1,697 million). Au cours de la même période comparable en 2022, le nombre de personnes bénéficiant d’allocations a atteint 1,343 million.

Les augmentations les plus importantes ont été enregistrées dans les États d’Hawaï (3 553), de Caroline du Sud (113), du Vermont (105), du Nouveau-Mexique (62) et de l’Idaho (51), tandis que les baisses les plus marquées ont été observées dans l’Ohio (-5 905), l’Illinois (-1 266), le New Jersey (-1 182), la Virginie (-1 149) et la Californie (-1 083).

Auteur/autrice